Rétromobile 2017 : la vente Artcurial

Chargement en cours
 Rétromobile 2017 : la vente Artcurial

Rétromobile 2017 : la vente Artcurial

1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 16 janvier

Un an après avoir créé la sensation en adjugeant sur l'évènement parisien la voiture la plus onéreuse de l'histoire des ventes aux enchères, la maison Artcurial Motorcars sera de retour au Salon Rétromobile le 10 février prochain avec un nouveau plateau exceptionnel.

Entre autres évènements mémorables, l'édition 2016 de Rétromobile avait en effet été marquée par la vente par Artcurial, d'une Ferrari 335S de 1957 adjugée 32.1 millions d'euros (frais inclus), soit le nouveau record mondial pour un véhicule adjugé aux enchères.

Et si un nouveau record n'est à priori pas envisagé pour cette année, la maison tricolore va une fois encore proposer des véhicules de prestige via notamment la collection d'Hervé et Martine Ogliastro qui regroupera aussi bien des véhicules de l'Age d'Or que des GT plus modernes.

Huit automobiles seront ainsi présentées à travers cette collection, allant d'une Bugatti 57 Atalante cabriolet de 1955 (estimée entre 1 et 1.5 million d'euros) à une Delahaye 135 Compétition Roadster de 1936 (1.2 à 1.8 million d'euros), en passant par une Talbot 150C de 1936 (1 à 1.5 million d'euros) ou encore une Osca 273 S Spider de 1957 (500 000 à 800 000 €).

Au total ce sont plus de 150 véhicules qui seront proposés aux plus offrant par Artcurial sur le rendez-vous parisien, parmi lesquels on notera également la présence d'une Ferrari 166 Spyder Corsa Scaglietti de 1948, ainsi que de la Renault 5 Turbo victorieuse du Tour de Corse 1982 aux mains de Jean Ragnotti.

 
0 commentaire - Rétromobile 2017 : la vente Artcurial
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]