PSA se lance dans la vente en ligne

Chargement en cours
 PSA se lance dans la vente en ligne

PSA se lance dans la vente en ligne

1/4
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 28 juillet

Acheter une voiture neuve sur la Toile comme une simple paire de chaussures ou un réfrigérateur soldé, c'est désormais possible. A condition de vouloir une Citroën, une DS ou une Peugeot. Pour le moment, il faut forcément opter pour l'une des 30 000 voitures en stock dans l'un des réseaux du groupe PSA. On choisit son véhicule, on paie un acompte de 500 € et 4 à 10 jours plus tard, votre nouveau carrosse sera mis à votre disposition chez le concessionnaire.

Sur le papier, la procédure est hyper facile. Tellement que le groupe français estime qu'une vente sur cinq se fera de la sorte d'ici à 2021. Pour mettre toutes les chances de leur côté, les concessionnaires, qui restent, comme l'impose la loi, les véritables vendeurs de ces voitures, proposent presque systématiquement des remises conséquentes sur chaque modèle. Un préalable indispensable car toutes les études démontrent que la principale motivation d'un achat sur Internet, c'est, d'abord, d'obtenir un tarif plus avantageux que dans un « vrai » magasin. Dommage toutefois que ne soient indiqués sur les descriptifs des autos que les prix remisés. Pour connaitre le véritable effort fait sur le tarif, il faudra, vous-même, faire le calcul à partir du configurateur. Il faudra également composer sans les conseils d'un vendeur pour fixer son choix.

Autre faiblesse de ce dispositif, quiconque voudra une version, une couleur ou un assortiment d'options sortant un peu de l'ordinaire n'aura quasiment aucune chance de trouver son bonheur et devra alors passer par un achat traditionnel en concession. Gageons toutefois que si l'expérience se montre concluante, PSA ne manquera pas de proposer en ligne l'intégralité de ses catalogues via ce nouveau canal de distribution.

 
14 commentaires - PSA se lance dans la vente en ligne
  • avatar
    MicM -

    Pas de danger que j'achète un jour une voiture sur internet.....on vous présente ça avec un ruban rose.......
    par principe je n'aime pas la méthode......une ouverture à toute les dérives, quand il y a un problème c'est déjà difficile avec une concession normale et un contact physique,, en ligne je vous dis pas
    Un peu comme les banques et la banque en ligne et les appâts qui vont avec....une fois souscrit, le jour ou vous avez un litige, un retrait rapide à faire important;...ou tout simplement une panne de micro......à 034 € la minute...on vous baladera de service en service avec l'énervement que vous connaissez etc.......c'est bien pour eux ...par pour vous
    toute ces entreprises veulent le beurre et l'argent du beurre

  • avatar
    gav -

    aucun voiture au monde ne sera aussi belle q,une ferrarie

    avatar
    bemoiencore -

    Si!! Une Ferrari !!

  • avatar
    Opus47 -

    Rien de bien nouveau car des dizaines de sites le font depuis des années.

    avatar
    Hoplasepp -

    Oui mais là il s'agit du constructeur lui-même et non pas de revendeurs ou importateurs...

  • avatar
    maya22 -

    et pour la reprise de l'ancien véhicule????

  • avatar
    pika100 -

    C'est sans doute une initiative pour enrayer la vente en ligne des mandataires. Pourquoi pas! Rappelez - vous la marque Renault qui ne voulait pas vendre les Dacia en France, mais que l'on pouvait déjà acheter via des mandataires.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]