Pollution : bilan voies sur berges

Chargement en cours
 Pollution : bilan voies sur berges

Pollution : bilan voies sur berges

1/4
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 11 octobre

L'institut Airparif a finalement publié son rapport final sur l'évolution de la qualité de l'air à Paris suite à la fermeture en septembre 2016 des voies sur berges rive droite. Ces 3,5 km "rendus" aux piétons et cyclistes, et désormais baptisés "Parc des Rives de Seine", ont été à l'origine d'une polémique entre "pros" et "antis".

Mais ce rapport définitif, très attendu, et dont les mots semblent avoir été pesés avec la rigueur d'un diplomate, ne suffira pas à clore les polémiques. En effet, il donne du grain à moudre aussi bien à la Mairie de Paris qu'à ceux qui lui sont opposés.

Concrètement, Airparif relève bien "une amélioration de la qualité de l'air le long des quais fermés à la circulation", tout en soulignant que les niveaux de pollution constatés restent encore "au-dessus des valeurs réglementaires". Mais dans le même temps, l'organisme constate "une dégradation plus ou moins marquée autour des carrefours dans cette zone

et à l'Est, dès la fin de la portion piétonnisée", ainsi que sur les itinéraires de report. En clair, la pollution est toujours là, et toujours à un niveau identique. Elle a simplement été déplacée.

Airparif ne dit pas autre chose : selon l'organisme, au global, "aucun impact significatif sur l'exposition des populations n'a été mis en évidence à la hausse ou à la baisse".

Il y a quelques semaines, la Mairie de Paris se vantait d'une réduction "de 3 à 5%" du trafic automobile en 12 mois dans l'intra-muros. Le nombre de voitures a donc baissé, mais pas la pollution... et encore moins les embouteillages !

 
16 commentaires - Pollution : bilan voies sur berges
  • avatar
    choucas -

    On ne peut qu'espérer que Madame Hidalgo se fasse débarquer lors des prochaines élections et qu'il y aura une équipe qui prendra le problème à bras le corps et non pas de manière politique et partisane.
    Interdire la circulation sur les berges est une vaste fumisterie car c'est juste transposer la pollution quelques mètres plus loin tout en l'aggravant car les embouteillages et la vitesse ralentie engendre bien plus de pollution qu'une circulation fluide. C'est pour cette raison qu'au Canada et en Australie les limitations de vitesses ont été relevées; même en Suisse dans la ville de Bâle on a relevé les limitations (pourtant les Suisses sont de féroces adeptes de la limitation de vitesse) pour fluidifier le trafic... mais de ça bien sûr Mme Hidalgo ne veut pas en entendre parler!

  • avatar
    hermes55 -

    Cessons donc de donner des résultats en fonction de la pollution, les cheminées parisiennes pollueront bientôt plus que les voitures.

    Ne pourrait on pas interroger les parisiens, et seulement les parisiens sur ce qu'ils en pensent, eux ? Après tout, c'est leur ville !

    avatar
    quito -

    ben non car beaucoup de banlieusards travaillent à paris et participent aux recettes de la ville ou font tourner l'économie des commerces etc et pour eux qui n'ont pas les moyens de "vivre" à paris c'est un casse tête

  • avatar
    baudelaire -

    la plus grande pollution à Paris, c'est sa maire...

  • avatar
    SDE -

    La mairie de Paris n'a vraiment rien compris! Premièrement quand on aménage une ville on ne décide pas de faire construire des édifices qui accueilleront ou brasseront plusieurs dizaine de millier de personnes dans un endroit qui ne peut les transporter! C'est comme si l'on décidait de construire des wc dans un lieu publique au fond d'un couloir de 500m ou il est impossible de se croiser! Quand on construit il faut regarder d'abord s'il est possible ou non de brasser une foule dans ce lieu et dans un temps donné! Puis il faut regarder ce qu'ils transportent, un maçon ne peut pas prendre le métro avec une bétonnière par exemple! Ensuite il faut se demander si le transport publique est adapté! construire un métro c'est très bien pour les personne qui habite Paris Mais si les personnes qui viennent dans ce même lieu viennent tous de province et qu'il n'ont pas d'autres choix que de prendre leurs voitures sans pouvoir la garer en dehors de la ville dans un lieu sécurisé avec des transports en commun sécurisé eux aussi tout ça avec des couts de parking et de transport n'excédant pas les 10€ par jour! Je vous mets au défit de venir en voiture depuis Lille par exemple de déposer votre voiture dans un parking ou votre voiture ne sera pas volé ou vandalisé et prendre les transport en commun pour moins de 15€ la journée et sans être contraint par les horaires des transports en commun! Je pourrais vous montrer encore beaucoup de chose complétement stupide que de cette belle capital mais la gestion reste vraiment le reflet d'une incapacité de nos politiques à comprendre le mode de vie du peuple français! Paris se dit grand mais elle est toutes petites!

    avatar
    jeps86 -

    plus simple.......... je n y vais plus trop chere et des commercants qui confondent travail et arnaque.... stop ca me coute moins cher d aller dans d autres capitales en europe

    avatar
    SDE -

    c'est pas faux

  • avatar
    kikikiki -

    comme par hasard une mesure idiote qui ne sert à rien

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]