Nouvelle prime à la casse en 2018

Chargement en cours
 Nouvelle prime à la casse en 2018

Nouvelle prime à la casse en 2018

1/4
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 21 septembre

Le ministère de la Transition écologique a annoncé un réaménagement de la "prime à la conversion". Cette prime à la casse avait été lancée en 2015 pour convaincre les propriétaires de vieux véhicules diesel de passer à l'électrique ou à l'hybride rechargeable. Initialement uniquement réservée aux propriétaires de modèles antérieurs à 1997, l'offre avait été élargie début janvier à tous les modèles diesel immatriculés avant le 1er janvier 2006, mais aussi aux voitures essence Euro 5 ou 6, neuves ou d'occasion pour les ménages non imposables. Mais, la prime n'a eu qu'un effet très limité : seuls 19 000 vieux véhicules ont été mis au rebut en deux ans et demi.

Du coup, pour 2018, le Gouvernement remet à plat le dispositif. Il concernera désormais tous les propriétaires de vieilles voitures, qu'elles soient diesel (d'avant 2001 pour les ménages imposables, d'avant 2006 pour les autres) ou essence (d'avant 1997). Ils bénéficieront d'un bonus de 1 000 € (2 000 € pour les ménages non imposables) pour l'achat d'une voiture plus récente, qu'elle soit neuve ou d'occasion, affichant une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2. La prime s'applique donc désormais également aux voitures de seconde main immatriculées à partir du 1er janvier 2006 (essence) ou du 1er janvier 2011 (diesels avec filtre à particules). Toute une gamme de voitures d'occasion abordables et peu kilométrées devient donc éligible, ce qui devrait nettement augmenter l'impact de la mesure. L'État espère que plus de 100 000 vieilles voitures seront ainsi mises au rebut chaque année.

 
117 commentaires - Nouvelle prime à la casse en 2018
  • avatar
    NESTOR26 -

    on nous dit qu on fait trop de déchets et la l état veut envoyer 100000 véhicules à la casse - qui ne seront pas tous recycler (il faut pas rêver - peut être envoyer en Afrique pour une seconde vie ).
    2000€ c est une somme mais il va falloir que la personne sorte beaucoup plus d argent pour pouvoir acheter un nouveau véhicule
    Mr Macron na pas peur que le prix des véhicules augmentent à cause de cette prime comme pour les APL concernant les loyers trop cher à cause d elles

  • avatar
    amourencage -

    encore des mesures de notre minestre qui n'a jamais relevé un marteau de sa vie et a vecu sur le dos des français part l'intermédiaire de la taxe de la télévision...
    bravo Mr le bon a rien...

  • avatar
    commequecomme -

    c'est toujours pour les riches
    moi avec mes 900 euro par moi
    en retraite

    on a pas les revenue des gents du gouvernement
    je change pas de véhicule de 1997
    avec les 2000 euro de prime a la casse
    c'est se foutre de notre gueule ?

  • avatar
    bonsens50 -

    Mon véhicule diesel roule bien. Certes, il date de 1999 et totalise d'origine 205.000 km. Je ne change pas de véhicule pour le plaisir, mais uniquement si la nécessité se présente - véhicule cassé non réparable - L'automobile est une vraie "vache à lait ". Je ne parle pas des PV éventuels, mais de l'entretien, de l'assurance, du carburant, des réparations. Si certains se plaisent à changer - pour le plaisir ou parce que leurs finances le permettent de voiture - c'est leur choix, mais pas le mien. Ensuite, il ne faudra pas venir se plaindre.

  • avatar
    mdv -

    Je ne vais pas foutre ma R4 ou mon alpine a310 à la casse.Les voitures neuves n'on plus le charme des vielles machine et on ne peut plus les bricoler soit même. et l'entretien chez le garagiste revient assez cher. Et en plus c''est juste fait pour faire dépenser l'argent qu'on a pas et enrichir les constructeur.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]