Neuf marques absentes de Francfort

Chargement en cours
 Neuf marques absentes de Francfort

Neuf marques absentes de Francfort

1/4
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 13 avril

C'était traditionnellement le grand rendez-vous de la rentrée, en alternance avec le Mondial de l'Auto à Paris. Mais, comme ce dernier, le salon de Francfort traverse une zone de turbulences. Malgré le poids du marché local (c'est le premier en Europe), les constructeurs étrangers hésitent de plus en plus à se rendre à cet événement, il est vrai largement dominé par les marques d'Outre-Rhin, qui jouent à domicile avec des stands gigantesques.

Pour l'édition 2017, la liste des absents s'allonge de jour en jour. Au dernier pointage, neuf marques ont renoncé à se rendre à Francfort, et pas des moindres : Alfa Romeo, DS, Fiat, Infiniti, Jeep, Mitsubishi, Nissan, Peugeot et Volvo. L'association de l'industrie automobile (VDA), organisatrice du salon, « regrette » ces nombreux désistements, souvent liés à une faible part de marché dans un pays où l'on aime « rouler allemand ». En effet, les Audi, BMW, Mercedes et autres Opel s'accaparaient en 2015 71,9 % des immatriculations de voitures particulières neuves, ne laissant que des miettes aux importateurs : 2,21 % pour Fiat, 1,69 % pour Peugeot ou encore… 0,09 % pour Alfa Romeo !

Dans ces conditions, on comprend que les marques étrangères hésitent à investir plusieurs millions d'euros pour des salons aux retombées commerciales incertaines. Surtout à l'heure du marketing 2.0, où Internet est devenu un canal privilégié de la relation avec la clientèle. On pensait le salon allemand immunisé contre cette désaffection, on se trompait. Et, plus que jamais, la question se pose : les salons automobiles ont-ils un avenir ?

 
0 commentaire - Neuf marques absentes de Francfort
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]