MySPIN : l'alternative à CarPlay et Android Auto

MySPIN : l'alternative à CarPlay et Android Auto

MySPIN : l'alternative à CarPlay et Android Auto

A lire aussi

publié le 18 décembre

Il existe plusieurs solutions pour intégrer les smartphones dans le véhicule. Les plus connues sont celles d'Apple et de Google, mais on peut ajouter à la liste MirrorLink et.... MySPIN. Cette dernière interface a été développée par Bosch et équipe notamment les derniers modèles de Jaguar et Land Rover.

La technologie de l'équipementier allemand permet d'utiliser le smartphone dans la voiture, à l'aide de l'écran tactile de la console centrale, indépendamment de son système d'exploitation (iOS ou Android, et Windows sur demande). La grande différence, c'est qu'elle propose beaucoup plus d'applications.

Le store de MySPIN en affiche une cinquantaine, soit trois fois plus que d'autres systèmes comparables. L'accent est mis essentiellement sur les applications média et de navigation telles que TomTom, Parkopedia, Hotelseeker ou encore Audials. De plus, Bosch développe ses propres applications telles que Drivelog (pour faire le lien avec les garages). Il collabore aussi avec des start-ups comme Familo (qui permet de partager sa position avec sa famille).

A la différence de CarPlay et d'Android Auto qui poussent l'écosystème d'Apple et Google, Bosch propose aux constructeurs de garder le contrôle, en sélectionnant quelles applications ils veulent mettre à la disposition des clients et quelles données du véhicule peuvent être utilisées (pression des pneus, niveau du réservoir).

MySPIN va faire son apparition en Chine, avec l'aide du fournisseur d'accès Internet Tencent. Deux constructeurs (JAC et Changan Ford) ont déjà adopté la solution.

Laurent Meillaud

 
0 commentaire - MySPIN : l'alternative à CarPlay et Android Auto
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]