Les Pays-Bas misent sur la 4 G pour fluidifier le trafic

Les Pays-Bas misent sur la 4 G pour fluidifier le trafic

Les Pays-Bas misent sur la 4 G pour fluidifier le trafic

A lire aussi

publié le 30 novembre

HERE et le ministère hollandais des Infrastructures et de l'Environnement vont tester un système de communication basé sur les réseaux de téléphonie mobile à haut débit, dans le but d'améliorer la sécurité routière et de réduire les embouteillages sur le réseau routier.

Le système en question va utiliser les réseaux 3G et 4G (LTE), ainsi que des technologies basées dans le cloud pour la localisation et l'analyse de données. L'objectif est de connecter les smartphones, les infrastructures routières et les centres de gestion du trafic.

Tout l'intérêt est de pouvoir transmettre des données dans un délai très court, de façon à pouvoir signaler un accident, ne plaque de verglas, ou tout autre incident.

HERE a accepté de soutenir ce projet (baptisé Beter Benutten*), et qui sera présenté à Amsterdam, quand les Pays-Bas prendront la présidence de l'Union européenne, au premier semestre 2016. L'expérimentation devrait durer jusqu'en 2018.

Sans attendre l'arrivée massive de véhicules connectés, ou le déploiement de balises en bord de routes, le recours aux smartphones comme source d'information et de diffusion va déjà permettre d'informer plus finement les usagers.

*Ce qui signifie usage optimisé

 
0 commentaire - Les Pays-Bas misent sur la 4 G pour fluidifier le trafic
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]