La France lance une expérimentation de voitures connectées à l'infrastructure

La France lance une expérimentation de voitures connectées à l'infrastructure

La France lance une expérimentation de voitures connectées à l'infrastructure

A lire aussi

publié le 15 janvier

Dès ce mois de janvier, PSA et Renault vont déployer avec l'aide de partenaires des véhicules capables de dialoguer entre eux et avec l'infrastructure, dans le cadre du projet SCOOP@F.

Ce ne sont pas moins de 3 000 véhicules qui seront ainsi testé sur 2 000 km de routes, répartis en cinq sites : Ile-de-France, A4, Isère, rocade de Bordeaux et Bretagne.

Lancé depuis 2014, et co-financé à hauteur de 50 % par la Commission européenne, le projet bénéficiera d'échanges croisés avec des tests similaires en Espagne, en Autriche et au Portugal.

SCOOP@F inaugure ce qu'on appelle les systèmes de transports intelligents coopératifs.

Les véhicules sont équipés de capteurs qui détectent des événements (route glissante, choc, freinage brusque...) et d'unités embarquées qui transmettent l'information aux véhicules en amont (V2V : vehicle to vehicle) ainsi qu'aux gestionnaires de route, dont les infrastructures sont équipées de balises communicantes (V2I : vehicle to infrastructure).

Au-delà de la sécurité routière et de l'aide à la gestion des réseaux routiers (alertes pour les chantiers, véhicules en panne, bouchons, accidents), le véhicule connecté à l'infrastructure aidera aussi à enrichir d'autres services comme l'information trafic et l'information sur les parkings-relais.

Le projet rassemble de nombreux partenaires publics et privés autour du ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie qui en assure la coordination.

 
0 commentaire - La France lance une expérimentation de voitures connectées à l'infrastructure
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]