L'Europe s'engage pour le véhicule autonome

L'Europe s'engage pour le véhicule autonome

L'Europe s'engage pour le véhicule autonome

A lire aussi

publié le 15 avril

Réunis sous la présidence néerlandaise de l'Union, les ministres des Transports des 28 Etats membres ont signé une Déclaration d'Amsterdam, qui a pour vocation de favoriser la circulation des véhicules autonomes sur les routes européennes.

Dans ce texte, il est question des standards de communication, avec le dialogue entre véhicules (V2V) et avec l'infrastructure (V2I). Les systèmes coopératifs de transports intelligents (C-ITS) doivent être interopérables au niveau européen.

L'Union appelle aussi à une meilleure coopération entre les différents organismes qui traitent toutes ces questions.

Au-delà de la coopération avec l'UNECE pour faire évoluer la réglementation et de l'appel lancé pour plus d'expérimentations, la Déclaration aborde aussi d'autres questions comme la responsabilité juridique, le respect de la vie privée et la sécurité informatique.

A noter que plusieurs constructeurs en ont profité pour présenter leurs véhicules, avec le concours d'Audi, BMW, Jaguar Land Rover, Mercedes, PSA, Renault, Tesla et Volvo.

Chez les français, PSA a fait venir par la route deux véhicules en mode autonome depuis Paris. Pour sa part, Renault a dévoilé l'Espace Autonomous Drive, dont trois exemplaires ont déjà roulé sur route ouverte avant de venir à Amsterdam.

 
1 commentaire - L'Europe s'engage pour le véhicule autonome
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]