VOLKSWAGEN Touareg

Volkswagen Touareg restylé

Les photos de l'essai

publié le 16 décembre

Lancée en 2010, la seconde génération du Volkswagen Touareg nous arrive dans une version restylée. Côté look, les changements sont subtils. À l'avant, le bouclier a été redessiné, tandis que les optiques sont désormais dotées d'une fonction bi-xénon de série. À l'arrière, le bouclier bénéficie d'un dessin revu et les feux reçoivent des LED. Dans l'habitacle, on note l'apparition d'un pack d'éclairage d'ambiance, de nouvelles boiseries, de deux teintes de cuir inédites, tandis que le GPS pourra recevoir en janvier 2015 se connecter à Google Earth et de bénéficier de l'info trafic en temps réel. C'est tout !

Dépoussiérage

Il faut cependant reconnaître que la présentation intérieure du Touareg a bien résisté à l'épreuve du temps. La qualité des matériaux impose le respect et la sensation de luxe est bien là. On apprécie également l'habitacle spacieux et le coffre volumineux et facilement modulable, avec une banquette coulissante et rabattable. Sous le capot, on retrouve le V6 3.0 TDI qui répond désormais à la norme antipollution Euro 6 et passe de 245 à 262 ch.

Hélas, si le Touareg dispose d'une boîte automatique à 8 rapports, il ne s'agit pas de l'excellente ZF bien connue, mais d'une transmission Aisin lente et à la gestion perfectible, qui vient grever performances et consommation. Heureusement, l'agrément du V6 est indéniable. Doux et plutôt agréable à l'oreille, il dispose d'un couple généreux (580 Nm de 1 750 à 2 500 tr/min) qui permet de compenser la gestion perfectible de la boîte de vitesses.

Sur autoroute, le Touareg dévoile une tenue de cap rassurante, une insonorisation soignée et un confort moelleux. Lorsqu'il s'aventure sur des routes plus tortueuses, il parvient à tenir son rang, sans s'avachir en courbe ni refuser le virage. Bref, malgré les années qui passent, le 4X4 Volkswagen vieillit plutôt sereinement. C'est finalement au chapitre des équipements que le Touareg avoue le plus facilement son âge. Ainsi, le GPS tactile manque-t-il de réactivité, tandis que l'assistant à la conduite dans les embouteillages ou la connexion Wi-Fi sont aux abonnés absents.

Le Touareg n'en conserve pas moins des qualités qui comptent, avec notamment une finition luxueuse, une habitabilité généreuse ou un confort de premier ordre. Dommage que la boîte automatique déficiente gâte l'agrément du talentueux V6 TDI...

Avis de la rédaction sur VOLKSWAGEN Touareg
15/20
Avec ce restylage plutôt léger, Volkswagen se contente de donner un petit coup de plumeau à son SUV de luxe. Le Touareg n'en conserve pas moins des qualités qui comptent, avec notamment une finition luxueuse, une habitabilité généreuse ou un confort de premier ordre. Mais si le châssis offre un compromis réussi entre efficacité routière et capacités en hors-piste, la boîte automatique déficiente gâte l'agrément du talentueux V6 TDI.
Présentation et finitionHabitabilitéMoteur très agréableComportement routierConfortModularité et aspects pratiques
Boîte lenteévolutions très légèreséquipements technologiques dernier cri absents
Les chiffresPrix66 200 €Puissance262 ch à 3800 tr/min0 à 100km/h7 sConso mixte7 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord17/20Budget12/20
 
0 commentaire - VOLKSWAGEN Touareg
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]