VOLKSWAGEN Tiguan 2.0 TDI 4Motion 190 ch

Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 4Motion 190 ch

Les photos de l'essai

publié le 2 mai

Si Volkswagen était parmi les premiers généralistes européens à investir, en 2007, le marché des SUV compacts, son offre en la matière datait désormais sérieusement. Une fois n'est pas coutume, c'est quasiment une page blanche qui a servi de base au développement de ce nouveau Tiguan. Esthétiquement, cela se traduit par une ligne plus statutaire, faisant la part plus belle aux angles droits et au chrome, et un gabarit en hausse, de 6 cm en longueur et de 3 cm en largeur. Avantage immédiat de cette crise de croissance, l'habitabilité est parmi les meilleures de la catégorie, notamment aux places arrière où même un adulte d'1m85 trouvera ses aises et ce, malgré une hauteur en baisse de 3 cm. Le volume alloué aux bagages progresse, lui, de 145 litres, passant de 470 à 615, à condition d'avancer au maximum la banquette, coulissante comme sur la première génération.

En route vers les sommets

Ses dessous sont, eux, bien connus puisque le Tiguan reprend la plateforme MQB déjà utilisée par moult modèles du groupe, de l'Audi A3 à la Skoda Superb, en passant par la sacro-sainte Golf. Avec elle, arrive une ribambelle de systèmes électroniques en tout genre, permettant au SUV Volkswagen de rivaliser sur ce point avec les modèles premium. La marque fait un effort notable en en proposant certains de série, dès la finition de base Trendline. Sur la version Carat Edition de notre essai, la dotation frôle même le sans-faute, associant des systèmes de sécurité de pointe avec un contenu d'info-divertissement complet et quelques touches de luxe. Cette opulence a bien sûr un prix : 47 275 €.

Une facture digne d'Audi ou de BMW, mais des prestations routières qui le sont, elles aussi. Malgré les plus de 1 700 kg affichés sur la balance, le Tiguan TDI 190 ch affiche un bel allant et relance, dès les plus bas régimes, sans se faire prier. La boite DSG, paramétrée pour favoriser les consommations, marque toutefois quelques hésitations si la pression sur l'accélérateur se fait trop insistante. La relative lourdeur de l'auto dans les virages serrés et le confort de très haut vol qu'elle dispense, même sur des routes en très mauvais état et en présence des jantes optionnelles de 19'', aura, de toute façon, tôt fait de vous convaincre d'adopter une conduite coulée. Un style qui vous permettra également d'échapper aux quelques râles que prodigue le moteur à haut régime.

Face à une concurrence bien plus nombreuse qu'en 2007, le Tiguan n'avait pas d'autre choix que de progresser largement pour espérer reprendre le leadership de la catégorie. A coup de motorisations puissantes, d'abondance de technologie et de soin apporté à la finition, il parvient à remplir sa mission, même si le prix à payer pour se l'offrir est coquet. Un positionnement qui permet, au passage, de laisser un créneau pour son nouveau cousin, le Seat Ateca.

Avis de la rédaction sur VOLKSWAGEN Tiguan 2.0 TDI 4Motion 190 ch
15/20
Face à une concurrence bien plus nombreuse qu'en 2007, le Tiguan n'avait pas d'autre choix que de progresser largement pour espérer reprendre le leadership de la catégorie. A coup de motorisations puissantes, d'abondance de technologie et de soin apporté à la finition, il parvient à remplir sa mission, même si le prix à payer pour se l'offrir est coquet. Un positionnement qui permet, au passage, de laisser un créneau pour son nouveau cousin, le Seat Ateca.
HabitabilitéPrésentationMoteur souple et nerveux
Comportement trop mornePrix facial
Les chiffresPrix47 275 €Puissance190 ch à 3500 tr/min0 à 100km/h7.9 sConso mixte5.7 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord16/20Budget13/20
 
20 commentaires - VOLKSWAGEN Tiguan 2.0 TDI 4Motion 190 ch
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]