VOLKSWAGEN Polo 1.0 TSI 115 ch Carat DSG

Volkswagen Polo VI 1.0 TSI 115 ch

Les photos de l'essai

publié le 13 novembre

Les designers Volkswagen ont beau se targuer d'avoir travaillé dans le détail le design de cette sixième génération de Polo, ce ne sont pas quelques plis latéraux de carrosserie et des feux de jour à led en forme de vague qui empêchent de reconnaitre la petite allemande au premier coup d'oeil. Si cette redondance dans le dessin peut lasser certains, elle semble ravir les fans du modèle. Mais si ces derniers apprécient les évolutions esthétiques mesurées, ils sont aussi, selon la marque, fans de technologies. Pour continuer à les séduire, la nouvelle Polo fait donc le plein d'assistances à la conduite et d'équipements de confort. Des phares à led au GPS dernier cri, rien ne manque, à condition toutefois de remettre la main au portefeuille. Car si les tarifs sont dans la moyenne du marché, les nombreuses tentations présentes dans la liste des options feront rapidement grimper la note.

Encore une citadine ?

Ce n'est donc pas une surprise : rouler en Polo a un prix. Mais, en contrepartie, celle qui n'a plus rien d'une fourmi en offre beaucoup. A commencer par une habitabilité qui permet à 4 adultes d'1m80 de voyager sans avoir à se contorsionner, aussi bien aux places avant que sur la banquette. En prime, ils n'auront pas à se restreindre sur les bagages, la Polo offrant, avec sa cousine la Seat Ibiza, le meilleur volume de la catégorie. Autre non-surprise, la qualité de finition et les matériaux employés à bord font référence dans la catégorie. Là où l'on n'attendait pas cette Volkswagen, c'est sur la possibilité d'opter, contre 160 € et sur les finitions Confortline et R-Line uniquement, pour de larges inserts bleu ou orange. Une proposition agréable même si, au final, la majorité des acheteurs conservera les inserts noir livrés de série.

Sur la route, les différentes générations de Polo n'ont pas toujours été irréprochables. Cette époque est révolue car à l'utilisation de la plateforme MQB A0, version raccourcie de celle de la Golf. Grâce à elle, cette citadine affiche un comportement parfaitement neutre mais sans verser dans l'ennui total. Les enchainements de virage se négocient ainsi en toute sérénité, même en ayant le pied un peu lourd. En matière de confort, en revanche, les Renault Clio et, surtout, Citroën C3, restent devant. Et pour que les amateurs de conduite tombent amoureux de cette Polo, il faudrait également que le couple moteur/boite, très doux au demeurant, se montre un peu plus réactif aux sollicitations de l'accélérateur.

Avis de la rédaction sur VOLKSWAGEN Polo 1.0 TSI 115 ch Carat DSG
14.6/20
Hormis le manque de punch de sa mécanique, il est difficile de trouver des faiblesses à cette Polo. Les aficionados de la dynastie s'empresseront de courir chez leur concessionnaire pour signer un bon de commande, tandis que ceux qui la trouvaient banale et triste ont peu de chance de changer d'avis. L'ensemble de la technologie embarquée impose tout de même le respect et l'effort fait par Volkswagen pour rendre la présentation moins monacale est à saluer.
Technologies raresVoire inédites dans la catégorieQualité de finitionHabitabilité/volume de coffre
Esthétique sans surpriseCouple moteur/boite manquant de punch
Les chiffresPrix20 800 €Puissance115 ch à 5500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixte4.8 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive16/20Confort et vie à bord17/20Budget15/20
 
2 commentaires - VOLKSWAGEN Polo 1.0 TSI 115 ch Carat DSG
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]