VOLKSWAGEN Golf 1.5 TSI EVO 150 ch

Volkswagen Golf VII restylée

Les photos de l'essai

publié le 13 mars

Depuis plus de quarante ans, la Golf est, quasiment sans discontinuité, la voiture la plus vendue en Europe. Si, pendant longtemps, elle a dû ce titre à des qualités largement supérieures à celles de ses rivales, celles-ci n'ont cessé, au fil des années, de faire diminuer cet écart. Pour la Golf, il fallait frapper un grand coup pour pouvoir reprendre ses distances.

Pas décidée à se laisser faire

Plus que des modifications esthétiques, qui se limitent aux boucliers et optiques, la compacte allemande s'est attachée à faire évoluer ce qui ne se voit pas. Sa gamme de moteurs essence est, par exemple, totalement remaniée avec une arrivée massive de trois cylindres en entrée de gamme. Toutefois, le seul bloc véritablement inédit est un 1.5 doté de la désactivation de cylindres, lui permettant de n'en utiliser que deux à faible charge. Avec ses 150 ch, ce bloc n'a aucune peine à déplacer les 1 200 kg de l'auto, même si la boite de vitesses aux rapports longs ne lui facilite pas toujours la tâche et oblige parfois à descendre un ou deux rapports pour pouvoir dépasser en toute sérénité. Plutôt doux, ce moteur se marie parfaitement avec le châssis de la Golf surtout lorsque l'option amortissement piloté a été cochée, comme c'était le cas sur notre modèle d'essai. Même sur des routes en mauvais état et avec les jantes de 17'', elles aussi en option, le confort demeure de haute volée. En contrepartie, cette version semble avoir rayé le mot dynamisme de son vocabulaire.

C'est en montant à bord que l'on perçoit le plus les évolutions apportés par ce restylage. Les compteurs traditionnels ont laissé leur place à un écran haute définition qui peut être paramétré selon les envies du conducteur. Sur la console centrale, le nouveau système multimédia Discover Pro dispose d'un écran tactile de 9,2'' qui permet de piloter l'ensemble des fonctions de divertissement, de la radio au GPS. Certaines fonctions peuvent même être gérées par commande gestuelle, sans toucher l'écran donc. Une possibilité jusque-là uniquement offerte sur des modèles très haut de gamme, tels que la BMW Série 7. Pour disposer de ces équipements à la pointe de la technologie, il faudra toutefois opter pour la finition haut de gamme Carat Exclusive ou piocher dans la liste des options. Ce grief est d'ailleurs récurrent concernant la Golf. Si la dotation de série a été revue à la hausse, avec le régulateur de vitesse adaptatif, la caméra de recul et la clé mains libres livrés sur la finition Carat, les tarifs restent assez élevés et les nombreuses options couteuses.

Avis de la rédaction sur VOLKSWAGEN Golf 1.5 TSI EVO 150 ch
15.2/20
Si elle ne possède toujours pas le petit grain de folie qui pourrait la rendre irrésistible, la Golf avance des arguments qui ne pourront que résonner aux oreilles des plus pragmatiques, à l'image de son inédit 1.5 qui favorise la douceur et la consommation plutôt que les performances. Désormais presque aussi sophistiquée que sa cousine, l'Audi A3, la reine Golf démontre, en tout cas, qu'elle n'est pas prête à céder son trône.
Contenu technologiqueQualité de fabricationValeur sûre
Moteur sans caractère
Les chiffresPrix29 490 €Puissance150 ch à 5000 tr/min0 à 100km/h8.3 sConso mixte4.8 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord17/20Budget13/20
 
32 commentaires - VOLKSWAGEN Golf 1.5 TSI EVO 150 ch
  • Gabuzo06 -

    Un moteur 1.5 TSI qui fait 150 ch, là on est beaucoup plus dans le vrai ...... contrairement aux "moteurs de mobylettes", où on trouve même un 1,2 L pour le Peugeot 5008 !!!

  • mesange15 -

    C'est grace aux collabos français qui roulent en Made in Germany que notre pays dérive comme en 1940.
    Quand j'ai vu les cimetières à Verdun et au nord de la France ou les allemands sont venus nous saigner pour la 3 ème fois, j'ai horreur des voitures allemands
    Il faudrait réfléchir comment, nous allons assurer dans l'avenir les finances et les déficits de notre SS et les caisses de retraite en assurant les emplois en Allemagne, 4 %.
    .

    aven56 -

    Nous sommes en 2017 ! les collabos n'ont jamais entendu parler des Golf, allez voir à Château Thierry (02) vous verrez que VW emploi aussi beaucoup de Français, comme dans leurs nombreuses concessions établies en France

    guitar21 -

    En lisant un argument aussi débile je comprend mieux pourquoi il y a encore autant de guerres sur terre !!!!

  • reality1 -

    Voiture élu de l'année pour les rois de la pauvre beauferie Française,et il y en a beaucoup sur les routes,alors que la 308 les laissent loin derrière a ces veaux...

    aven56 -

    Je n'ai pas remarqué que les Golf étaient distancées par les Peugeot, ça vous fait du bien de rêver un peu ...

    deufffe -

    élu par journalistes européen, ce n'est une distinction franco française, voici d'ailleurs les résultats par pays de la 3008:
    Espagne 80% des voix; France 75%; Italie 60¨%; Allemagne 50%;angleterre 25%
    1er 3008: 319pts
    2éme alfa giulia 296pts
    3éme mercedes classe E 197pts
    4éme volvo v90: 172pts

    deufffe -

    maintenant l'on fait la course sur les routes?

    guitar21 -

    lisez les revues auto , la golf a toujours une longueur d'avance , peugeot , à part copier les autres ne peuvent rien faire d'eux-mêmes .

  • pmlnbvcxw -

    Je suis épaté, un 1,5L pour 150 CV. Des moteurs qui seront surement fichus à 100 000 Kms. Commerce, commerce!!!!!

    mat12 -

    et il bouffe combien d huile entre chaque vidange

    aven56 -

    Je roule dans des véhicules du groupe WV, y compris SEAT, je n'ai jamais remis une seule goutte d'huile dedans, ce sont les Citroen qui consomment de l'huilt

    deufffe -

    ah bon j'ai une citroen depuis 4 ans je n'ai jamais remis d'huile dans le moteur? ni dans les 4 Renault précédentes.

  • tintin27 -

    Pour donner une idée de l'honnêteté allemande, le moteur essence thp était une collaboration psa et bmw (collaboration terminée depuis). Il y a donc eu le 1.6 thp 150 ch (revisité et amélioré par psa ensuite et devenu 156 puis 165 ch) , le 175 ch et enfin le 200 ch que bmw a voulu valider avec risque de casse moteur avant 100 000 km ce que psa a refusé, et c'est donc psa qui a finalisé et revu le thp 200 ch (devenu 210 et bientôt 225 ch) qui n' a d'ailleurs pas de soucis particuliers (contrairement surtout aux 1 ers 150 ch avec la chaîne de distribution). Enfin le 1.6 thp 270 ch a été développé par l'équipe peugeot sport, et contrairement à ce qu'on pourrait croire est le plus fiable des thp. A noter que malgré des cylindrées faibles, ces moteurs sont très disponibles, souples, puissants. Tous les constructeurs ont désormais des moteurs de faibles cylindrées, avec turbo,un couple assez important (Mercedes a aussi un 1.6 de 156 ch ou bmw avec 1.5 3 cylindres 136 ch). L'idée reçue de petite cylindrée et manque de ressources est désormais dépassée même si le plaisir d'un v6 était autre chose à l'oreille notamment (le fabuleux et mélodieux v6 alfa romeo par exemple). Les temps ont changé, la consommation aussi...

    deufffe -

    j'ai essayé récemment le 1.2 essence Peugeot en 110 et 130cv, agréablement surpris, l'on sent bien quand même dans certains cas que le couple est limité, mais ça reste plutôt très agréable; et puis pour rouler à 50; 90; 110 et 130 c'est largement suffisant

    Cairn -

    idem pour les éco boost, hyper silencieux et performants (mais consomment un peu )

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]