SEAT Ateca 2.0 TDI 150 ch Xcellence

Seat Ateca 2.0 TDI 150 ch Xcellence

Les photos de l'essai

publié le 4 juillet

Il faut croire que les ingénieurs du groupe Volkswagen ont la nostalgie de l'époque où, enfants, ils jouaient au Mécano. Devenus adultes, ils assemblent, au gré des envies du marché, différents éléments pour en faire des modèles à succès. Le premier SUV de l'histoire de Seat, l'Ateca, illustre parfaitement cette méthode. Tout ce qui ne se voit pas est repris d'autres modèles du groupe. Ainsi, la plateforme est la fameuse MQB que l'on trouve déjà sur les Golf, Audi A3, Skoda Octavia... et VW Tiguan. Il n'est pourtant pas question pour l'Ibère de marcher sur les platebandes de son cousin allemand. L'Ateca est ainsi plus compact de 12 cm. Ce qui ne l'empêche pas d'offrir un volume intérieur très honorable. Quatre adultes prendront place sans peine, y compris s'ils sont assez grands, grâce à la garde au toit généreuse. Sur les versions à deux roues motrices, les bagages seront tout aussi à l'aise. Le coffre cube 510 litres et ses formes permettent d'optimiser le chargement.

Facteur de croissance

Toujours au chapitre des éléments partagés, on trouve la planche de bord, reprise de la Leon. Sa présentation est, sur le haut de gamme Xcellence, légèrement améliorée par la présence d'une façade de console centrale brun métallisé. Mais quelle que soit la version, les assemblages sont soignés.

Fort de cinq motorisations, dont les puissances vont de 115 à 190 ch, l'Ateca devrait principalement s'écouler chez nous avec le 2.0 TDI de 150 ch. C'est donc cette variante que nous avons retenu pour notre essai, en combinaison avec la transmission à deux roues motrices et la boite manuelle à six rapports. Avec un poids à vide à peine supérieur à 1 400 kg, ce SUV s'avère parfaitement à l'aise sur tous les types de terrain. Le moteur associe souplesse et faible consommation, tout en se montrant discret à l'oreille, y compris lors des accélérations. Sous les 1 300 tr/mn, il manque toutefois d'un peu de pêche et lors des dépassements, la longueur des rapports de boite incite à passer au rapport inférieur. Même privé des roues arrière motrices, l'Ateca affiche un comportement sain, bien qu'un peu sous-vireur. Quant au confort, il s'avère très honorable avec la monte pneumatique de série (18"). Avec une insonorisation plus soignée des bruits aérodynamiques, l'Ateca aurait pu faire partie des références de la catégorie à ce chapitre.

Un statut qu'il atteint lorsque l'on parle finances. Bien que la version Xcellence affiche, à 32 475 €, l'un des tarifs les plus compétitifs de son segment, elle n'en est pas moins équipée d'une dotation ultra-complète.

Avis de la rédaction sur SEAT Ateca 2.0 TDI 150 ch Xcellence
14.1/20
Pour un coup d'essai, c'est presque un coup de maître. Habitable, bien présenté, super équipé et affiché à un tarif raisonnable, l'Ateca ne souffre que de la présence d'un essieu arrière dépassé en situation d'urgence et de pneus de qualité médiocre. Il s'attaque toutefois à forte partie, Nissan Qashqai, Renault Kadjar et Peugeot 3008 en tête. Mais ses arguments devraient suffire à lui octroyer une place au soleil.
HabitabilitéRapport prix/équipementMoteur sobre et vaillant
Réactions désagréables en situation d'urgenceArrive sur un segment encombré
Les chiffresPrix29 785 €Puissance150 ch à 3 tr/min0 à 100km/h8.5 sConso mixte4.4 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite14/20Sécurité active et passive15/20Confort et vie à bord15/20Budget17/20
 
19 commentaires - SEAT Ateca 2.0 TDI 150 ch Xcellence
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]