RENAULT Mégane IV 1.6 dCi 130 ch

Renault Megane Energy 1.6 dCi 130

Les photos de l'essai

publié le 18 décembre

Si le faciès de cette quatrième génération de Mégane affiche une touche d'agressivité, ce n'est pas par hasard. Face à des rivales aussi sérieuses que la Peugeot 308 ou la Volkswagen Golf, il lui faut, en effet, faire preuve de mordant pour s'assurer une place confortable sur le marché. Afin de mettre un maximum de chances de son coté, elle reprend la plateforme de sa grande sœur, la Talisman. Une base très réussie, même en l'absence des quatre roues directrices, réservées aux versions GT. Moins précise que la 308, la Mégane n'en affiche pas moins une tenue de route au-dessus de tout soupçon, même menée à bon rythme. Elle n'en sacrifie pas pour autant le confort. Les longs trajets ne mettront pas à mal les lombaires des occupants des places avant grâce aux sièges au soutien soigné et à l'amortissement prévenant. Seuls les passagers arrière trouveront que la banquette manque un peu de moelleux. Ces longs trajets, justement, ne seront que formalité pour le moteur dCi de 130 ch, le diesel le plus puissant actuellement disponible. Bien que, sur le papier, ses concurrentes affichent 15 à 20 ch de plus, volant en main, la Mégane ne s'en laisse pas compter et tient le rythme. Sans l'ombre d'un doute, la combinaison réussie entre le 1.6 coupleux à bas régime, la boîte de vitesses bien étagée et le poids relativement contenu est réussie. Et comme le coffre se montre généreux, malgré un seuil de chargement un peu élevé, la Mégane a tout pour jouer les petites routières.

Vers les sommets

A bord non plus, la nouvelle compacte du Losange ne déçoit pas. Le manque de fantaisie du dessin et l'implantation de l'écran tactile format XXL ne plairont pas à tout le monde, mais les matériaux sont bien choisis et les assemblages soignés. Seuls les plastiques composant la partie inférieure de la planche de bord, durs et sensibles aux rayures, décevront les plus exigeants. Soulignons également le soin porté à l'ergonomie, mais il faudra un petit temps d'adaptation pour maitriser l'écran tactile qui commande la quasi-totalité des fonctions de l'auto, y compris la climatisation.

Toutes ces qualités ont, bien sûr, un prix. Et il est plutôt élevé. Proposée à 28 800 € en version haut de gamme Intens, la Mégane dCi 130 se situe dans la moyenne haute de la catégorie. En contrepartie, la dotation de série, forte de l'avertisseur de changement de file, du GPS, de la carte mains-libres ou encore du freinage automatique d'urgence, ne commet aucune fausse note.

Avis de la rédaction sur RENAULT Mégane IV 1.6 dCi 130 ch
14.5/20
Pour séduire un large public, la Mégane joue la carte du compromis : tenue de route saine mais peu dynamique, confort plutôt soigné, technologie de pointe, le tout affiché à un tarif quelque peu ambitieux. Certains pourront rétorquer qu'elle s'inspire en cela largement de la Golf. Sauf qu'aux qualités de la Volkswagen, la française ajoute un style moins consensuel et qui pourra, à lui seul, déclencher l'acte d'achat. 2016 nous promet de belles empoignades sur le marché des compactes.
Agrément de conduiteéquipement de sérieVolume de coffre
Tarif un peu élevéConfort aux places arrière
Les chiffresPrix26 600 €Puissance130 ch à 4000 tr/min0 à 100km/h10 sConso mixte4.7 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite14/20Sécurité active et passive13/20Confort et vie à bord14/20Budget15/20
 
34 commentaires - RENAULT Mégane IV 1.6 dCi 130 ch
  • avatar
    Xupy -

    Bjr,
    Désolé, mais l'esthétique des nouvelles Renault, c'est pour ZÉRO avec cet ÉNORME logo.
    Question de gout ne direz-vous, mais à ce moment là, pourquoi le logo ne prend pas tout le capot ?
    Par ailleurs, le tableau de bord "combiné, je n'adhère pas non plus.
    Un compteur, un compte-tour (pas centraux, svp, je ne veux pas de réflexion de mon passager !) et les manomètres indispensables (Carburant, température, etc.) et non cet ersatz proposé.
    C'est valable pour toute la nouvelle gamme et Dieu sait que j'ai eu des Renault (depuis la 16), mais la NON, NON et NON.
    Je serais Peugeot ou allemande.

  • avatar
    legersois32 -

    A szego : en 2014 Renault a vendu 2.7millions de véhicules sur les plus de 8 millions produits par le groupe Renault -Nissan ! L'alliance résulte d'un sauvetage financier de Nissan , ce qui profite à Renault . Il n'en reste pas moins qu'au vu des ventes, Renault est un petit constructeur à l'échelle mondiale qui à l'export ne représente pas grand chose . Son marché est principalement national ! Quant à mael29 je lui rappelle qu'il y a un moment que Renault trucks a été racheté et ne fait plus partie du groupe Renault .

  • avatar
    Fipaco -

    ....je roule en BMW, c'est ma 2eme, bonne voiture mais elles ont aussi leurs petits défauts ,et il est vrai que les françaises n'ont pas a rougir des allemandes (maintenant), mais je préfère nettement une Peugeot a une Renault, ma prochaine sera une 308 gt diesel 180cv boite auto eat6, je l'ai essayée......SUPER !!!! la Megane ne fait pas le poids face a la Peugeot

    avatar
    mael29 -

    Les tests disent le contraire. Turbo (M6) Automoto. Après c'est une affaire de goût.

  • avatar
    szego -

    le groupe RENAULT NISSAN est 4e mondial et les voitures françaises sont de qualité toujours en progrès
    inutile de dénigrer c'est un fait
    la nouvelle Mégane semble être d'un bon cru ,la Talisman idem
    le Captur se vend très bien
    chez psa il y a du bon
    il y aura toujours des " m'as tu vu" ou frimeur pour acheter la quincaille étrangère
    les futurs concepts français ont de la gueule et ça se voit

    avatar
    mael29 -

    Je n'aurais pas mieux dit.

    avatar
    tranquil24 -

    si vous voyagez dans le monde vous ne trouverez des Renault, Peugeot et Citroën qu'en Europe et dans le Maghreb ainsi que dans certain pays d’Afrique centrale si vous allez dans les autres parties de la planète vous n'en trouverez pas car les critères des voitures françaises restent du moyen de gamme même quand ils veulent faire du haut de gamme ils n'arrivent même pas à la cheville des japonaises, preuve en est il n'y a aucunes françaises sur le marché nord américain ni en Amérique centrale, c'est bien un signe ...

  • avatar
    legersois32 -

    Analyse85 Vous confirmez ce que je disais . Il n'y a qu'en France qu'on considère que nos voitures sont formidables . Regardez les chiffres à l'échelle mondiale et vous verrez que nous sommes devenus des petits constructeurs . Autrefois Peugeot et Renault faisaient partie des cinq plus grands constructeurs mondiaux . Maintenant ils sont dans les derniers car ils vendent très peu à l'export !

    avatar
    mael29 -

    Si si. renault part exemple pas sous la marque au losange bien entendu mais sous d'autres marque genre Nissan. Samsungmotors. Ils sont également au état unis dans les camions sous le nom MAC. Il ne sont pas 3 émues constructeurs mondial en ne vendent que ne France.

    avatar
    Fipaco -

    ....et bien achetez une voiture française et vous aiderai Renault ou Peugeot Citroen a devenir plus important,....par contre évitez Dacia fabrication Roumaine: pas bon pour nos chomeurs !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]