PORSCHE 718 Boxster S PDK

Porsche 718 Boxster S PDK

Les photos de l'essai

publié le 16 mai

La réduction des émissions, c'est comme les impôts, (presque!) impossible d'y échapper. Même Porsche se doit d'abaisser les rejets de CO2 de ses sportives afin de complaire aux technocrates bruxellois. Sur son Boxster, la firme de Zuffenhausen du remplacer les moteurs atmosphériques à 6 cylindres à plat par des blocs à 4 cylindres dotés d'un turbo. Au passage, le Boxster devient 718 Boxster et adopte un nouveau type : 982. Il reprend peu d'éléments de carrosserie de l'ancien modèle : seuls les capots avant et arrière, la capote et la baie de pare-brise sont inchangés. Tout le reste est modifié, avec de nouveaux boucliers avant et arrière, des optiques et feux remaniés, et des flancs plus creusés débouchant sur des prises d'air agrandies afin d'alimenter des moteurs au besoins respiratoires en hausse. Dans l'habitacle, on note un nouveau volant, des buses d'aération aux contours redessinés et un système d'infodivertissement PCM modernisé.

Il cherche sa voix

Les deux nouveaux « flat four » turbo de 2 litres (718 Boxster) ou 2,5 litres (718 Boxster S) affichent une puissance supérieure aux six cylindres qu'ils remplacent : le Boxster passe de 265 à 300 ch, tandis que le Boxster S grimpe de 315 à 350 ch. Mais c'est évidemment le couple qui fait un bond, avec 60 Nm de gagnés pour le Boxster S et carrément 100 Nm pour le Boxster « tout court ». Du coup, le roadster Porsche affiche une impressionnante souplesse. Le 718 Boxster S n'a pas peur de repartir à 1 000 tr/min sur les rapports supérieurs. La plage d'utilisation très large de ce moteur permet par ailleurs de plus fréquemment solliciter la boîte PDK, dont la douceur et la rapidité impressionnent. Revers de la médaille : le nouveau « flat four » ne donne pas envie d'aller chercher le rupteur, et l'on se surprend à passer le rapport supérieur dès 5 000 tr/min. Il faut dire que le 2.5 du 718 Boxster S est très linéaire et manque de voix, quand le féroce 6 cylindres d'antan nous enchantait par sa sonorité rauque et métallique. Mais si l'on est du genre à voir le verre à moitié plein, on appréciera la hausse des performances, avec un 0 à 100 km/h en 4,2 s pour le 718 Boxster S PDK avec Pack Sport Chrono, soit plus d'une demi-seconde de gagnée par rapport au précédent modèle. On découvrira aussi une nouvelle facette du comportement routier : le couple et la puissance accrus permettent en effet de déclencher plus facilement des déhanchements du train arrière. D'ailleurs, le châssis reste un pur bijou. Le train avant semble ignorer ce que sous-virage veut dire et la direction (plus directe d'environ 10%) est ultra-précise. Quant au freinage, il est puissant, facile à doser, et très endurant. Ajoutez-y un amortissement piloté PASM impressionnant, et vous avez tout simplement ce qui se fait de mieux en matière de comportement routier dans le segment. Mais si le nombre de cylindres est en baisse, les prix augmentent. Le 718 Boxster S s'affiche ainsi presque 4 000 € plus cher que le modèle qu'il remplace.

Avis de la rédaction sur PORSCHE 718 Boxster S PDK
15.5/20
Avec son turbo, le Boxster change de caractère. Moins musical et plus avare en sensations que son prédécesseur, il privilégie désormais des chronos et le punch au quotidien. Une nouvelle philosophie qui ravira ceux pour qui la polyvalence et les performances sont primordiales. Mais les fans du précédent « flat 6 » ne pourront qu'éprouver une profonde nostalgie pour ce moteur au tempérament inégalé. Heureusement, il se murmure qu'il pourrait faire son retour sur des versions plus radicales du 718 Boxster...
Performances en hausseChâssis remarquableAgilité et précision au topBoîte PDK douce et rapideConfort étonnantPrésentation et finitionCoffres spacieux
Sonorité moteur décevanteAccélérations très linéairesTarifs élevésOptions chères et nombreuses
Les chiffresPrix73 700 €Puissance350 ch à 6500 tr/min0 à 100km/h4.2 sConso mixte7.3 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite17/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord17/20Budget11/20
 
9 commentaires - PORSCHE 718 Boxster S PDK
  • avatar
    jeanf10 -

    au sujet du 4 cylindres

    j'ai une Renault 9 GTL de 1982 60 cv Atmosphérique première en allumage électronique

    et bien même vu son age j'arrive à faire des dépassements de la vitesse autorisées

    30, 50, 70, 90, 110, 130 et j'égale la talisman de 200 cv 9 litres au cent

    qui dit mieux .

  • avatar
    artichauts -

    mettez m'en une je suis moins riche que pascaloulou et un costard macron ca suffira pour cette semaine

  • avatar
    PASCALOULOULOU -

    Mettez m'en 2 douzaines svp...!

  • avatar
    ptitgibus -

    Eh bien moi j'ai une superbe décapotable , moteur à plat refroidi par air , et peu gourmande en carburant ... c'est une 2CV !

  • avatar
    Noli-Tangere2 -

    Pour moi, rien ne remplacera jamais un vrai V8 américain. Je possède depuis 30 ans une Corvette '76, et même les porschistes se retournent sur son passage.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]