PEUGEOT 308 1.5 BlueHDi 130 ch GT Line

Peugeot 308 restylée

Les photos de l'essai

publié le 24 juillet

Depuis quelques mois, le Lion a retrouvé la grande forme, et la seconde génération de 308 n'est pas pour rien dans ce succès. Mais la compacte doit désormais faire face à une concurrence rafraichie, à l'image de la Volkswagen Golf, ou carrément renouvelée, telle que la Renault Mégane. Les équipes de la marque se sont donc attachées à lui donner un léger coup de jeune. Le retour du félin au cœur de la calandre, effectif depuis le restylage de la 508, est l'élément le plus visible. Pourtant, toute la face avant est nouvelle, y compris les optiques.

Peaufinage

A bord, les évolutions sont tout aussi discrètes. Peugeot n'a pas cru bon, ou financièrement rentable, de délaisser les traditionnels compteurs du précédent opus pour la dalle HD entièrement paramétrable vue sur les 3008 et 5008. En revanche, la qualité des assemblages, notamment au niveau de la console centrale, progresse et les aides à la conduite de dernière génération, de l'alerte attention conducteur aux feux de route automatiques, sans oublier, enfin, un vrai régulateur de vitesse adaptatif, répondent présentes.

Dès la rentrée prochaine, la nouvelle Peugeot 308 délaissera le 1.6 BlueHDi 120 ch, dont les origines remontent au début des années 2000, au profit d'un 1.5 qui gagne quelques équidés. Au volant, les sensations ne changent guère. Avec ses 300 Nm disponibles à 1 750 tr/mn, il se révèle à la fois souple et nerveux. Un caractère qui se marie à merveille avec l'agilité du châssis. Et Peugeot de prouver qu'une berline compacte diesel peut distiller un certain plaisir de conduite.

Si la raison d'être de ce 1.5 BlueHDi est d'abord de répondre aux nouvelles normes antipollution Euro 6c, il apparait également comme l'un des blocs les plus recommandables de la catégorie. Ne lui reste plus qu'à gommer le râle qu'il laisse encore échapper à certains régimes pour frôler la perfection.

Cette tendance à hausser quelque peu la voix ne perturbe pas réellement le confort ressenti à bord. Bosses et ornières sont absorbées sans peine, même si les vertèbres les plus sensibles auront tout intérêt à s'orienter vers la finition Allure plutôt que la GT Line de notre essai, aux jantes de grand diamètre et à l'amortissement légèrement raffermi.

Avis de la rédaction sur PEUGEOT 308 1.5 BlueHDi 130 ch GT Line
15.7/20
Mise à jour plus que réelle évolution, cette seconde phase de la Peugeot 308 efface encore un peu plus ses rares imperfections. Ses qualités fondamentales, au premier rang desquelles on compte l'agrément de conduite, demeure, et l'inédit 1.5 BlueHDi a tout pour convaincre les amateurs de diesel. Reste que le tarif, non encore fixé mais qui devrait tourner aux alentours de 31 000 € pour la finition GT Line, reste plus élevé que celui de la plupart de ses rivales.
Châssis joueurAgrément de conduitePrésentation soignéeCoffre généreux
Tarif coquetMoteur un peu sonore
Les chiffresPrixN/CPuissance130 ch à 3750 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionAgrément de conduite16/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord14/20Budget13/20
 
45 commentaires - PEUGEOT 308 1.5 BlueHDi 130 ch GT Line
  • avatar
    ROYCES73 -

    Look trop vieux

    avatar
    deufffe -

    c'est quoi un look trop vieux?

  • avatar
    charly25 -

    Je me demande si elle est aussi bien fini qu'une golf ou une seat

    avatar
    guitar21 -

    Mal finie , j'ai eu l'occasion de l'essayer , copie de la golf en deux foi moins réussie ...

  • avatar
    reralebole -

    C'est une confortable et très agréable voiture, la boite EAT6 est un régal, dommage que les options soient si nombreuses même en finition haut de gamme et que la sono soit vraiment nulle. La mécanique et le chassis sont largement à la hauteur des voitures étrangères, d'ailleurs certaines marques haut de gamme installent des moteurs français

  • avatar
    pmlnbvcxw -

    0 à 100 Km/h? Consommation?
    Tu m'étonne, un petit moteur qui pollue moins, mais dans les côtes on regarde les R5 nous doubler,
    Il n'y a pas de secret.

    avatar
    Alain55 -

    D'abord, les R5 y'en a plus beaucoup qui roulent et puis il faut savoir lire les chiffres pour éviter de dire des conneries. 130 cv à 3750 tr/min et 300 nm à 1750 tr/m, les moteurs essence n'en donnent pas autant pour des consommations équivalentes. Reste que le diesel doit être réservé non pas aux kékous, mais aux gros rouleurs. pour frimer sur les boulevards vaut mieux s'acheter une BM ou une Audi d'occase. Faudrait essayer avant de causer !

  • avatar
    szego -

    la poubelle peugeot ne fait pas le poids face à la mégane rs sport de la gendarmerie nationale

    avatar
    Alain55 -

    Pas la même chose ! Surtout pas une poubelle comparée à la mégane qui elle en est une vraie, même si elle est le meilleur produit de la gamme Renault aujourd'hui. Mais franchement qu'attend renault pour lui donner de vrais bons moteurs, performants en puissance et en dépollution.

    avatar
    guitar21 -

    Alain55 , je vous arrête ! catégorie compactes , la mégane est classée 2eme en qualité de fabrication entre l'audi a3 (1ere) et la golf (3eme) , pourtant je ne suis pas fan des voitures Françaises , la 308 est classée 13eme !!! quand aux moteurs les renault n'ont rie à prouver par rapport aux peugeot qui ont toujours copié ceux des autres constructeurs !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]