MERCEDES AMG GT S

Mercedes AMG GT S

Les photos de l'essai

publié le 24 février

Après les SLR-McLaren et SLS, Mercedes a décidé de descendre d'un cran, avec cette Mercedes-AMG GT affichée 144 000 € dans sa déclinaison S, forte de 510 ch. Un rapport prix/puissance qui la place entre la virulente Jaguar F-Type R Coupé (550 ch, 107 660 €) et la très efficace Porsche 911 Turbo (520 ch, 167 603 €). Mais à cette 911 adepte du « sac à dos », au nez fin et au postérieur rebondi, l'AMG GT répond avec un capot interminable et une cabine rejetée sur les roues arrière.

Du caractère à revendre

Sur le plan mécanique, elle inaugure un tout nouveau V8 4.0 biturbo implanté en position centrale avant. Il est relié à une boîte à double embrayage installée sur le pont arrière, pour une répartition des masses de 47/53. Reste que malgré la coque en aluminium, le poids apparaît encore assez élevé : 1 645 kg à vide. Heureusement, grâce à ses 510 ch et 650 Nm de couple, le V8 biturbo AMG catapulte le coupé avec une insolente facilité. Il est bien servi par la boîte d'une grande rapidité et le plus souvent très douce. La direction est légère mais très précise et avec une montée en effort bien progressive lors des mises en appui.

Le train avant est incisif et répond immédiatement à toutes les sollicitations. Quant à l'essieu arrière, il est d'autant plus facile de ressentir son travail que le conducteur est installé presque à l'aplomb des roues postérieures. Gare cependant en conditions d'adhérence précaires : lorsque les limites de grip sont atteintes, le poids centré vers l'arrière agit comme une fronde ! Malgré tout, l'AMG GT n'a rien d'un fauve indomptable : elle se montre au contraire accessible, notamment grâce aux différents modes de conduite, dont un entièrement paramétrable selon les désirs du conducteur.

Une vraie polyvalence façon Porsche 911... À ceci près que la Mercedes n'offre pas le même niveau de confort. Ses suspensions sont fermes, même dans leur réglage le plus confortable, et l'insonorisation est perfectible, avec d'importants bruits de roulement sur autoroute. Et puis si le look du coupé Mercedes est irrésistible, il n'est pas sans conséquence au quotidien : le long capot complique les manœuvres, tandis que la visibilité de trois-quarts arrière est franchement problématique.

Avis de la rédaction sur MERCEDES AMG GT S
17.7/20
Non, la Mercedes-AMG GT n'est pas une énième rivale de la Porsche 911 ! Elle trace sa propre voie, privilégiant les sensations quand le coupé de Zuffenhausen ne jure que par l'efficacité pure. Sur un circuit, la seconde sera sans aucun doute plus rapide au tour chrono. Mais l'AMG GT offrira plus d'émotions à son conducteur tout le reste du temps.
PerformancesLookAgrément de la directionSouplesse et sonorité du V8Boîte rapideDouce et bien géréeConsommation maîtrisée
Suspensions trop fermes en mode « Comfort »Bruits de roulement sur autorouteManœuvres parfois difficiles (visibilité de 3/4 arrièreCapot imposant)
Les chiffresPrix144 000 €Puissance510 ch à 6250 tr/min0 à 100km/h3.8 sConso mixte9.4 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite19/20Sécurité active et passive19/20Confort et vie à bord15/20Budget13/20
 
0 commentaire - MERCEDES AMG GT S
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]