KIA Picanto 1.2 84 ch GT Line

Kia Picanto 1.2 84 ch GT Line

Les photos de l'essai

publié le 15 mai

C1, 108, Twingo, Aygo, Up ! La plupart des mini-citadines ne lésinent pas sur les artifices de séduction. Des coloris flashy aux stickers, toute la panoplie est de sortie et remporte un franc succès auprès de la clientèle. A côté de ces pimpantes rivales, la nouvelle Picanto semble désespérément sobre. Alors que Kia avait été un des premiers constructeurs à proposer un modèle ultra-personnalisable, le Soul, la marque fait désormais marche arrière et préfère convaincre avec des arguments bien plus terre à terre. Esthétiquement, la Picanto cherche visiblement à rassurer en tentant de se faire passer pour un modèle de la catégorie supérieure. A l'intérieur, cela passe par une qualité d'assemblage que la plupart de ses concurrentes peuvent lui envier et des matériaux dans la moyenne haute de la catégorie. Pour enfoncer le clou, la Picanto propose sur cette version un large écran tactile, posé au sommet de la planche de bord, intégrant un système de navigation connecté. Un équipement rare dans ce segment, tout comme le chargeur de smartphone à induction.

Piment doux

De sérieux, la Picanto en fait également preuve sur la route. Certes, son 1.2 de 84 ch se révèle beaucoup plus à l'aise en ville que sur les grands axes mais, hormis ce manque de souffle, cette Kia ne craint pas de s'attaquer à de longs trajets. Quelle que soient les circonstances, la tenue de route ne montre aucune faiblesse, y compris lors des freinages appuyés. De plus, le confort est parfaitement honorable pour un modèle de cette taille. Les plus grands trouveront toutefois que les sièges sont un peu trop étroit. La banquette arrière, pour sa part, est à réserver à des enfants, la place manquant cruellement pour les jambes. En revanche, les bagages ont leurs aises : les 255 l du coffre font de la Picanto l'une des championnes de sa catégorie.

Comme la quasi-totalité de la gamme Kia, la Picanto propose une finition GT Line, reconnaissable à ses boucliers et jantes spécifiques. Cette variante joue ici le rôle du haut de gamme et affiche donc une dotation sans faille. Le tarif, fixé à 15 100 €, est en conséquence, mais pour qui envisage de quitter quelque peu les centre-villes, et décide donc d'opter pour le moteur 1.2 à boite manuelle, c'est la seule option possible.

Avis de la rédaction sur KIA Picanto 1.2 84 ch GT Line
12.4/20
On peut remplir sa mission consciencieusement et tout de même savoir se « lâcher » de temps à autre. Malheureusement, Kia semble avoir eu peur de faire douter du sérieux de sa proposition en la délurant quelque peu. La nouvelle Picanto manque ainsi, au premier abord, terriblement de pouvoir de séduction. Mais si l'on prend la peine de monter à bord et de parcourir quelques kilomètres à son volant, force est de reconnaitre qu'elle a de quoi faire oublier la plupart de ses concurrentes.
Tenue de routeConfortQualité de finition
Moteur manquant de souffleManque d'originalité
Les chiffresPrix15 100 €Puissance84 ch à 6000 tr/min0 à 100km/h12 sConso mixte4.6 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite13/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord16/20Budget13/20
 
9 commentaires - KIA Picanto 1.2 84 ch GT Line
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]