FIAT 124 Spider Lusso Plus

Fiat 124 Spider 140 ch

Les photos de l'essai

publié le 27 juin

Pour s'offrir un roadster neuf à tarif raisonnable, il fallait jusqu'à maintenant forcément pousser la porte d'une concession Mazda. Ex-spécialiste du genre, Fiat marque son retour sur ce marché avec un modèle qui joue à fond la carte de la tradition, la 124 Spider. Cinquante ans après le lancement de la première du nom, la nouvelle venue accumule les clins d'œil esthétiques à son ancêtre. L'illusion est parfaite, jusqu'au moment de monter à bord. Face à conducteur et à son unique passager, on trouve une planche de bord aux formes torturées et à la finition sans éclat. Et si celle-ci vous évoque quelque chose, c'est normal. Car Fiat a poussé la porte de Mazda pour développer, à moindre coût, cette découvrable. Décevant ? Pas forcément.

Mélange de saveurs

Un roadster, c'est d'abord un poids plume et une transmission aux roues arrière. Sur ces deux points, la Fiat remplit son contrat. Elle ne parvient certes pas à rester sous la tonne, mais ses 1 050 kg lui permettent de tout de même jouer dans la catégorie poids plume. Propulsée et légère, la 124 Spider s'avère très plaisante à mener sur les routes escarpées. Le train avant fait preuve d'un certain mordant et se place avec précision sans jamais devoir batailler avec la direction, directe. Quant au train arrière, il passe sans peine la puissance au sol, aidée, dans les cas extrêmes, par un ESP efficace, mais pas trop intrusif, et partiellement déconnectable. Au final, la 124 Spider s'avère sûre en toutes circonstances mais permet de s'amuser un peu si on la chatouille.

Pour renforcer le parfum italien de la 124 Spider, Fiat a doté la belle d'une mécanique maison : le 1.4 MultiAir de 140 ch. Avec lui, pas question de mener l'auto sur un filet de gaz. Sous les 2 000 tr/mn, ce moteur est totalement anémique. La puissance attendant, pour sa part, le seuil des 5 000 tr/mn pour atteindre son paroxysme, il ne faut pas hésiter à rester en permanence dans les tours. Cela implique de descendre un ou deux rapports lors des phases de dépassement, ce qui ne ressemble aucunement à une punition, la commande de boite se montrant à la fois ferme et précise. Malheureusement, une fois les 3 000 tr/mn dépassés, la mécanique se montre très bruyante. On peut également reprocher à ce 1.4 son goût prononcé pour le sans-plomb. Notre essai, principalement réalisé sur des routes de montagne, s'est soldé par un 10,6 l/100 km.

Les vertèbres sont, par chance, beaucoup moins mises à contribution que les tympans. Le maintien latéral des sièges est particulièrement appréciable. La position de conduite fait également partie des atouts de l'auto. Les plus de 1,85 m verront toutefois leur crâne flirter de très près avec la capote. Celle-ci se manipulant facilement, on trouvera ici un prétexte pour rouler cheveux au vent quelle que soit la température extérieure. Cela tombe bien, la climatisation et le chauffage se révèlent particulièrement efficaces, y compris lorsque la capote est pliée.

Avis de la rédaction sur FIAT 124 Spider Lusso Plus
14.2/20
La nouvelle Fiat 124 Spider n'usurpe pas son nom. Son comportement plaisant et sa capote au maniement aisé donne envie d'enchaîner les balades à son volant. Elle perpétue également la tradition du roadster abordable, sans sacrifier la dotation de série, pléthorique dans la version haut de gamme Lusso Plus. Ne lui manque plus qu'un moteur plus pétillant pour séduire totalement. Un souhait que devrait exaucer la variante estampillée Abarth, dont les 170 ch investiront nos routes dès la rentrée 2016.
Comportement joueur et sûrRapport prix/équipementCommande de boîteCapote facile à manier
Moteur creux sous 2 000 tr/mn et bruyant au-delà des 3 000 tr/mnConsommationPlanche de bord identique à celle de la MX-5
Les chiffresPrix25 990 €Puissance140 ch à 5 tr/min0 à 100km/h7.5 sConso mixte6.4 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive16/20Confort et vie à bord11/20Budget15/20
 
12 commentaires - FIAT 124 Spider Lusso Plus
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]