KIA Rio 1.0 T-GDi 100 ch
Essai
10 avril 2017
MAZDA MX-5 RF 2.0 160 ch
Essai
06 mars 2017
MINI Countryman Cooper S
Essai
20 février 2017
BMW 540i xDrive
Essai
06 février 2017
TOYOTA GT86
Essai
30 janvier 2017
TESLA Model X
Essai
23 janvier 2017

BMW M4 Coupé

BMW M4 Coupé

Les photos de l'essai
BMW M4 Coupé
21
Diaporama

publié le 10 septembre

BMW M4 Coupé : une nouvelle appellation pour un modèle qui, à première vue, ne semble pas bouleversé. Pourtant, en réalité, les changements sont profonds, notamment sous le capot, où le V8 laisse place à un 6 cylindres biturbo suralimenté fort de 431 chevaux. C'est surtout la courbe de couple qui est transfigurée : on passe de 400 Nm à 550 Nm... disponibles dès 1 850 tr/min. Pour couronner le tout, la zone rouge démarre à 7 600 tr/min ! Bref, sur le papier, ce nouveau moteur a tout pour plaire.

La science du compromis

Pourtant, à l'usage, on ne peut s'empêcher d'être déçu. Pas par les performances : avec la boîte à double embrayage, la M4 Coupé boucle le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes et le kilomètre départ arrêté en seulement 21,9 secondes. Malgré tout, on se rend vite compte que titiller la zone rouge n'apporte rien de plus : une fois arrivé à 6 000 tours, le 6 cylindres a déjà quasiment tout donné. Pas de coup de boost supplémentaire à espérer, à peine une légère variation dans la sonorité, essentiellement issue de l'échappement et pas forcément des plus mélodieuses. Diantre, la BMW M4 Coupé aurait-elle vendu son âme au diable ?

Heureusement non ! Car avec ses pièces en carbone, son moteur moins gros et sa plateforme allégée, la M4 est 80 kg plus légère que la M3 Coupé E90. Et cela se sent : la M4 Coupé se montre plus alerte lors des changements d'appui, mieux amortie aussi. En mode « attaque », on apprécie également le fabuleux équilibre de cette propulsion réglée aux petits oignons : la direction est précise, le train avant incisif, tandis que les dérobades de l'arrière sont prévenantes et faciles à gérer.

Il conviendra cependant de rester prudent : la BMW M4 Coupé conserve un caractère bien trempé, et si son amortissement a progressé, il reste perfectible sur les routes les plus dégradées. Gare aux écarts de conduite ! Dommage que, côté mécanique, le caractère enjoué et mélodieux des anciens blocs atmosphériques se soit envolé sous l'effet du « downsizing »...

Avis de la rédaction sur BMW M4 Coupé
16/20
Nous voilà pleinement rassurés : la BMW M4 Coupé est bien une vraie « M », généreuse en sensations, ludique mais un brin caractérielle ! Sa cure d'allègement et son châssis affûté en font une arme aussi redoutable qu'amusante. Dommage que, côté mécanique, le caractère enjoué et mélodieux des anciens blocs atmosphériques se soit envolé sous l'effet du « downsizing »...
Comportement routier efficace et ludiquePerformances de haut volAmortissement en progrèsBoîte à double embrayage rapidePolyvalence et confort
Caractère mécanique effacéQuelques à-coups de transmission
Les chiffresPrix85 850 €Puissance431 ch à 5500 tr/min0 à 100km/h4 sConso mixte8 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite18/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord17/20Budget15/20
 
0 commentaire - BMW M4 Coupé
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]