BMW 750 Li xDrive

BMW 750 Li xDrive©D.R., D.R.
Les photos de l'essai

publié le 16 novembre

L'impression d'avoir cotoyé un monument de sophistication automobile : voilà ce que l'on retire de la Série 7 après avoir passé quelques heures à son bord et expérimenté les nouveaux équipements qu'elle propose. S'il fallait n'en retenir qu'un, ce serait la commande gestuelle proposée en série. Par un seul signe de main interprété par une caméra, le conducteur augmente ou diminue le volume sonore, accepte un appel ou le refuse. Magique ! Bien entendu, la Série 7 dispose également de la batterie la plus moderne d'assistants à la conduite. Elle peut se caler sur le véhicule précédent, suivre la route toute seule en se calant sur les marquages au sol, accélérer et freiner jusqu'à 0 km/h en s'insérant dans le trafic. Toutefois, si les lignes blanches ne sont pas assez distinctes, ou si le conducteur lâche le volant, il se désactive automatiquement. Autant dire qu'il convient d'être très au fait de ses limitations avant de pouvoir l'utiliser sans danger.

Course au sommet

À bord, le luxe est absolu. Les matériaux sont d'une qualité irréprochable et l'habitacle de la Série 7 se montre même chaleureux, grâce notamment à des sièges qui inspirent immédiatement une sensation de moelleux. A la demande, le passager arrière peut profiter d'une myriade de petits assistants personnels : rideaux électriques, massage, toit panoramique avec effets lumineux la nuit... On en oublierait presque le chauffeur, qui se doit pourtant d'être choyé, BMW oblige. Les quatre roues directrices optionnelles promettent un plus grand dynamisme, surtout avec notre V8 de 450 ch. De fait, l'auto offre un comportement étonnamment agile pour un paquebot de 5,24 m de long et 2 m de large. On prend du plaisir à son volant, et à l'accélération, le V8 laisse échapper une sonorité réjouissante. Il n'y a qu'au freinage que la masse considérable se rappelle à notre bon souvenir. Pas facile de transformer un pachyderme en ballerine !

Les réglages d'amortissement « Confort » « Confort Plus » et « Sport » se montrent judicieux, même si la Série 7 conserve dans tous les cas une certaine souplesse. En la matière, la copie rendue par les suspensions pneumatiques frise la perfection : aucune percussion ne vient troubler les passagers. L'Audi A8 est battue à plates coutures.

Avis de la rédaction sur BMW 750 Li xDrive
16/20
Avec la toute dernière Série 7, BMW frappe un grand coup dans un segment pourtant habitué aux superlatifs. Elle propose un compromis confort/plaisir de conduite supérieur à celui de ses concurrentes et prend une longueur d'avance en matière de technologie. Bref, elle s'impose comme la nouvelle référence !
ConfortAgilité compte tenu du gabaritSilence de fonctionnementQualité de réalisation
Freinage un peu juste en usage intensif
Les chiffresPrix120 900 €Puissance450 ch à 5500 tr/min0 à 100km/h4.5 sConso mixte8.3 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite17/20Sécurité active et passive16/20Confort et vie à bord19/20Budget12/20
 
8 commentaires - BMW 750 Li xDrive
  • supertramp77 -

    Grosse poubelle qui pollue un max ! cette caisse devrait être interdite à la vente !

  • dijonte -

    mais quelle pub ....? qui inonde les médias toutes ces voitures allemandes il est vrai qu'il a bien" moins cher et aussi bien "
    et moins polluantes ...!

    LEVIDENCE -

    Moins cher, ça c'est sur! Aussi bien je demandes a voir .... pas chez les francaises en tout cas, moi je roule Mercedes classe E, une fois qu'on y a gouter, et la boite auto est un delice!

  • polo61 -

    j'étais en concession il y a juste une semaine, j'ai pu admiré cette bmw 750 excellente rien à redire sauf pour gens fortunés, dommage !!!!!

  • thierman -

    120 000 euros...... wouah!!!!
    ça ne fait que 6 ans de salaire pour moi.... hors prix de la carte grise bien sur mdr!!!!
    Entre nous ils peuvent se la garder....

  • rasleboldesapriori -

    Evidemment, c'est cher et ça consomme beaucoup, mais il fait relativiser et tenir compte du gabarit et de la puissance. Les "gadgets" que l'on y trouve se retrouveront bientôt sur des modèles moins haut de gamme, c'est comme ça qu'on fait avancer la construction automobile. Quant à la puissance, elle est sans doute excessive, amis c'est synonyme aussi de sécurité, avec des reprises époustouflantes en cas de besoin, et ça peut vous sauver la vie alors qu'avec une voiture mollassonne on passerait à la casserole. Je parle en connaissance de cause, j'ai failli être écrabouillé par un camion et c'est la reprise fulgurante de ma berline allemande qui m'a permis de passer avant lui! Et elle était loin de faire 450 CV...

    rp56 -

    c'est vrai, la mienne italienne en fait 125 et c'est sécurisant mais je ne comprends toujours pas pourquoi 450 cv

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]