BMW 340i xDrive M Performance

BMW 340i xDrive M Performance

Les photos de l'essai

publié le 9 mai

Pour certains amateurs de grosses cylindrées, la discrétion, ça a du bon. Justement, c'est exactement le credo de cette Série 3 bien particulière. La 340i coiffe la gamme de la Série 3 depuis le restylage de l'an dernier, avec son 6 cylindres en ligne 3 litres turbo de dernière génération. Grâce au kit M Performance, la voici transfigurée. Pas physiquement : rien ne change, ou presque, par rapport à une version « normale ». Seule la sortie de l'échappement M Performance permettra aux plus observateurs de savoir à quoi ils ont affaire. La ligne inox est en effet la pièce maîtresse qui, de concert avec la nouvelle programmation de la puce moteur, permet de gagner 34 ch et 50 Nm. Au total, avec 360 ch et 500 Nm de couple, on flirte avec les sommets de la catégorie avec des chronos du meilleur niveau : 4,7 s de 0 à 100 km/h.

Potion magique

La relative discrétion de cette version a cependant ses limites, et s'envole dès que l'on met le contact... Pourtant en mode Confort, les clapets sont encore en position fermée, ce qui correspond à la configuration « civilisée », mais on est surpris par le niveau sonore. Pas vraiment discret, mais supportable sur route et bien en harmonie avec le son du « 6 en ligne » si typique de BMW, même suralimenté. Mais ce n'est rien par rapport au coup de sang qui pique l'auto dès que l'on passe dans l'un des modes Sport. D'un coup, la sonorité devient rauque, franchement méchante à l'accélération et, au lever de pied et au rétrogradage, cela pétarade... Cette version délurée trouverait sa place sans problème dans l'ambiance d'un week-end sur circuit.

L'envoûtement sonore et l'agrément du 6 cylindres si typique de BMW sont donc les ingrédients majeurs de cette version très performante. Pour ne rien gâcher, il est bien servi par la très efficace et rapide boîte auto 8 rapports et la transmission intégrale X Drive, gage de motricité sans défaut et de sécurité. La direction précise et parfaitement calibrée complète le tableau. Point important pour un usage familial acceptable : la suspension M Sport pilotée et les jantes de 19 pouces de notre voiture d'essai offrent un confort étonnant. A moins de 60 000 euros, elle a le bon goût de rester plus accessible que ses concurrentes, dont une certaine M3, 30 % plus onéreuse, mais à peine 20 % plus puissante... De quoi sérieusement penser à lui ouvrir sa shopping list.

Avis de la rédaction sur BMW 340i xDrive M Performance
17.4/20
À rebours des tendances, cette préparation officielle transforme une discrète et bourgeoise BMW 340i en bête aux accents sauvages, selon le bon vouloir de son conducteur. Avec un échappement un peu plus velouté en mode confort, elle atteindrait une forme de compromis ultime et diablement séduisant. En l'état, elle est déjà très attachante... et compétitive face à une M3.
Performances de haut niveauChant du moteurEfficacité du châssisConfort
Échappement bruyant en mode « discret »Places arrièreQuelques détails de finition
Les chiffresPrix57 350 €Puissance360 ch à 5500 tr/min0 à 100km/h4.7 sConso mixte6.9 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite20/20Sécurité active et passive19/20Confort et vie à bord15/20Budget13/20
 
10 commentaires - BMW 340i xDrive M Performance
  • avatar
    thierman -

    mdr !!! 57000 euros..... et on dit que c'est la crise.....

  • avatar
    Houlala -

    *garder ....

  • avatar
    Houlala -

    Bon bah je vais garde mon poil a mazout, 330D 231 CV....

  • avatar
    jules3189 -

    Il est vrai que cette 3-40i Xdrive est intéressante, elle me fait penser à l'Infiniti Q50S AWD hybride 364ch ; Dommage que ce soit une Bm, je préfère la Q50. Moins commun, plus incognito et c'est la curiosité qui fait se fait se retourner les gens, pas la jalousie ou l'aspect "m'as tu vu".

  • avatar
    jules3189 -

    Lexus, Infiniti, vous connaissez ? Très belles alternatives pour ceux qui comme moi n'aime pas le trio allemand et qui aiment puissance, confort, fiabilité et discrétion. De plus, un accueil sans faille en concession, que vous soyez en costard cravate ou en jeans de tous les jours. Il m'est arrivé d'aller faire un tour chez BM ou Mercédès (par curiosité) : personne ne m'a jamais demandé ce que je faisais là ; alors mon pognon, il va aux Japonais et ce depuis 30 ans.

    avatar
    vilaindocteur -

    Franchement je suis passionné d'auto ,j'ei une m3 e92 et et tes japonaises ne sont clirement pas au niveau ... Essai de la RCF décevant à l'appui.
    La c63 amg est une furie mais manque de précision de conduite.
    Pas de concurrence sauf porsche bien sûr mais moins polyvalent.
    La seule japonaise sympa est la sub brz mais zero puissance

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]