AUDI A5 Coupé V6 3.0 TDI 218 quattro S tronic

Audi A5 Coupé V6 3.0 TDI 218

Les photos de l'essai

publié le 6 décembre

Un classique d'élégance

A l'abri des modes

9 ans ont passé mais cette réinterprétation du coupé A5 reste proche du dessin d'origine, évoluant ici tout en subtilité. La première génération avait une ligne tellement réussie qu'il aurait été dommage de vouloir à tout prix la sacrifier sur l'autel de la nouveauté. A l'intérieur, la même recette s'applique. D'une Audi, on attend une présentation impeccable, un design de la planche de bord très pur et une finition sans reproche. Et vraiment, toutes les cases sont cochées ici. Comme dans une bonne partie de la gamme, le Virtual Cockpit intègre la planche de bord de cette A5 et le système d'info-divertissement Audi MMI Plus est du voyage avec les commandes au choix : molette, touchpad ou voix. Apple CarPlay et Android Auto sont aussi au programme.

Dommage, dans cette grande voiture de 4,67 m, les places arrière restent toujours aussi étriquées, ce qui fait de la voiture presque une 2+2. Le coffre bénéficie toujours d'un volume généreux (465 l) et la banquette arrière fractionnable (40-20-40) propose une modularité bien utile.

Efficacité discrète

80 % des A5 vendues en France le sont en TDi. Nous avons essayé le V6 TDi dans sa configuration 218 ch, fort de 400 Nm de couple pour assurer des reprises sans faille. En performances pures, il tire bien son épingle du jeu aussi, avec seulement 6,2 s de 0 à 100 et une vitesse maxi de 250 km/h. Mais ce moteur est tellement bien insonorisé qu'il a finalement les défauts de ses qualités, on ne perçoit pas assez son caractère et ses sensations de 6 cylindres, dommage ! Sur des trajets routiers à vitesse raisonnable, il reste autour des 7 l/100 km, ce qui est très satisfaisant. Mais attention, on peut doubler ce chiffre en ayant le pied lourd sur route de montagne. Le comportement est d'une efficacité constante grâce à l'adhérence offerte par le châssis, l'amortissement remarquable et la capacité de traction de la transmission quattro. Le niveau de confort est excellent et convient parfaitement à la philosophie de l'auto : un coupé GT rapide et efficace, prêt à tous les trajets.

Au final, l'A5 de deuxième génération est une proposition intéressante avec cette motorisation. A moins de craquer pour la version S5 et son TFSI de 354 ch, mais parle-t-on encore de la même voiture ?

Avis de la rédaction sur AUDI A5 Coupé V6 3.0 TDI 218 quattro S tronic
15.6/20
Un très beau ramage pour un plumage sans surprise, à la hauteur, raffiné et d'une efficacité tranquille. Voilà la nouvelle A5, dont le V6 TDI se montre d'une grande discrétion tandis que son comportement assure et que sa présentation flatte l'oeil. Dommage qu'à ces tarifs-là, le manque d'habitabilité empêche de partager la route avec des passagers arrière adultes en tout confort.
Design raffinéHabitacle de grande qualitéInsonorisation moteurPerformances facilesConfort de suspensionConsommation en conduite souple..
...Consommation en conduite sportiveTarifs et optionsPlaces arrière étriquées
Les chiffresPrix61 900 €Puissance218 ch à 4000 tr/min0 à 100km/h6.2 sConso mixte4.7 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite18/20Sécurité active et passive19/20Confort et vie à bord17/20Budget13/20
 
31 commentaires - AUDI A5 Coupé V6 3.0 TDI 218 quattro S tronic
  • avatar
    jules3189 -

    V6, mazout et seulement 218cv ? Ils peuvent se la garder les Chleus ; Pour a peu près le même prix, vous avez l'Infiniti Q60S AWD V6, essence 3,5l 405cv bi-turbo ou une Lexus RC300h hybride de 223cv ça a selon moi une autre gueule et ce ne sont pas les voiture de Mr Tout le monde que l'on croise à chaque coin de rue. Elle font se retourner, non pas par de la jalousie malsaine, mais plutôt par leur classe et leur rareté. (synonyme de discrétion, et pas de "Matuvu" dans cette clientèle).

  • avatar
    Lemessi -

    et un diesel puant de plus.. Et une voiture a kéké en plus...

    avatar
    BEAUGUYGUY -

    oui une clio diesel c est mieux sans doute comme la tienne !

  • avatar
    BMO74 -

    Encore un diesel!!!!!!

  • avatar
    paveas -

    123 grammes de co2, il sont fort en logiciel chez Wolswagen!

    avatar
    guitar21 -

    Oui mais les deux voitures les plus vendues en Europe sont ........ la golf et la polo , les voitures françaises sont ras les pâquerettes ! MDR !

    avatar
    deufffe -

    oui, vive le ras des paquerettes

  • avatar
    Itscost -

    Mais le but final est seulement une strategie pour vous faire changer de voitures....

    Les ventes de voitures sont une des plus grosses rentree de TVA dans les caisses de l'etat....

    Vous culpabiliser avec votre diesel, ou votre voiture " demodee ", votre look personnel au volant, souvenez vous des primes a la casse....
    Achetez en une et ne roulait qu'un jour sur deux et le train pour partir en vacances...

    avatar
    Lemessi -

    et l'OMS qui a indiqué que le diesel est cancérigene prouvé c'est aussi pour faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état .. oui le diesel est une plaie ! oui il faut qu'il disparaisse ! point barre et c'est pas discutable.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]