ALFA ROMEO Stelvio 2.0 T 280 ch

Alfa Romeo Stelvio 2.0 T 280 ch

Les photos de l'essai

publié le 1 mai

Si Alfa Romeo est moins réputé qu'Audi en matière de transmission intégrale, la marque au Biscione possède pourtant une solide expérience dans ce domaine. Il faut ainsi remonter à 1984 pour retrouver la première berline 33 équipée de quatre roues motrices. C'est donc fort de ce savoir-faire que la firme italienne présente aujourd'hui son SUV Stelvio, qui repose sur la plate-forme de la berline Giulia.

Un SUV au cœur sportif

Le Stelvio présente une proue charismatique, articulée autour de cette calandre en triangle en hommage aux Alfa Romeo d'antan, de ces optiques en amandes et de ce capot nerveux.

Long de 4,69 mètres pour 1,90 m de large, l'Alfa Romeo Stelvio est un beau bébé au profil dynamique. Sa ceinture de caisse haute, sa faible hauteur de pavillon et ses flancs musclés lui donnent beaucoup de caractère.

A bord, Alfa Romeo joue la carte de la sobriété. La finition est en net progrès par rapport aux anciens modèles de la marque : cuir de qualité, plastiques moussés, vrai bois... L'ensemble n'a plus vraiment à rougir de la comparaison avec la concurrence.

Parmi les défauts, on soulignera l'aspect un peu daté du système de navigation et la résolution moyenne de la caméra de recul.

Si l'ADN du Stelvio est clairement celui d'une voiture sportive, il n'oublie pas de choyer ses passagers. A commencer par ses sièges au maintien soigné (la Giulia fait toutefois mieux à l'arrière) et par son habitabilité assez généreuse. Le coffre dont le seuil d'accès est assez bas, propose 525 litres de volume.

En attendant l'arrivée d'une sulfureuse version V6 Quadrifoglio Verde de 510 ch, le haut de gamme provisoire de la gamme Stelvio est représenté par le 2.0 T de 280 ch. Sa puissance est nettement supérieure à celle de ses concurrents directs (environ 250 ch pour le Porsche Macan) et sa valeur de couple est fixée à 400 Nm. Mais plus encore, c'est la masse contenue qui impressionne. Notre version haut de gamme pèse en effet 1 660 kg à vide grâce à l'usage d'aluminium et de fibres de carbone. Le surpoids généré par la transmission intégrale Q4 se limitant d'ailleurs à 60 kg.

Moteur puissant, masse contenue, mais aussi une excellente boîte automatique ZF à 8 rapports permettent au Stelvio de montrer ses muscles. Les accélérations sont impressionnantes, d'autant que les passages de rapports sont extrêmement rapides. Seules 5,7 secondes sont nécessaires pour abattre le 0 à 100 km/h... Une valeur digne d'une GT.

Pourtant, on aurait apprécié une mécanique plus rageuse et moins linéaire, d'autant que la sonorité est un peu étouffée. Dommage. Comme souvent, la consommation d'un moteur turbo est à la carte : de 9 à 15 litres aux 100 km selon le rythme de conduite.

Si la frontière entre la berline et le SUV se réduit toujours davantage, force est de constater que le Stelvio est sans doute le SUV familial le plus plaisant à mener vite. Train avant incisif, agilité, direction précise (quoiqu'un peu trop légère), confort de suspension... Cet Alfa là nous plaît beaucoup.

Avis de la rédaction sur ALFA ROMEO Stelvio 2.0 T 280 ch
15.9/20
Le jeu en valait la chandelle. Commercialisé bien après ses principaux concurrents, l'Alfa Romeo Stelvio est très bien né. Attachant, très agréable à piloter, il n'oublie pas le confort de ses passagers. Ne lui manque qu'une mécanique plus musicale... Un V6 de 510 ch par exemple ?
Plaisir de conduirePerformances de haut niveauDotation généreuseBonne habitabilitéGarantie 3 ans
Sonorité moteurVisibilité vers l'arrièreéquipements High TechRésolution de la caméra de recul
Les chiffresPrix51 300 €Puissance280 ch à 5250 tr/min0 à 100km/h5.7 sConso mixte7 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite18/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord15/20Budget16/20
 
29 commentaires - ALFA ROMEO Stelvio 2.0 T 280 ch
  • avatar
    napoli -

    elle fait toc! et elle est trop chère ! face aux allemandes et à volvo elle ne fait pas le poids! les responsables du marketing chez alfa ont la grosse tête!!!! elle aurait pu faire un malheur si elle était 20% moins chère!!!! avec la punto fiat a tout compris !!! sublime offre!!!!

  • avatar
    Gabuzo06 -

    Gonfler un moteur 2.0 L à 280 ch n'est pas la meilleure idée.
    Audi a porté le 2.0 L de son Q5 à 190 ch et c'est déjà beaucoup !

  • avatar
    Gabuzo06 -

    Comment appelle-t-on une ALFA ROMEO en Diesel ou en break ??? ....... une ALFA MERDÉO !!!

    avatar
    romeo1 -

    je possède une alfa
    aucun problème,ça change des chars teutons!

  • avatar
    aven56 -

    Je préfère toujours ma petite MG TF de 2001 pour me promener le long des cotes Bretonnes, elle est pour moi, toujours inégalable, avec son moteur au centre, sa transmission arrière, et même ses petits 145 cv et son joli bruit

  • avatar
    castrator -

    magnifique , çela nous change des , sans ames .
    heureusement il y a les britishs et cet Alfa.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]