Dossier

Carburants : pourquoi leurs prix augmentent-ils et comment payer moins cher ?

Après une accalmie de plusieurs mois, qui les avaient, notamment, vus refluer largement, les tarifs à la pompe reprennent leur ascension. Pour les automobilistes, les raisons qui conduisent à ce jeu de yo-yo demeurent toutefois le plus souvent obscures.

Sommaire du dossier

2. Une équation à géométrie variable

Une équation à géométrie variable©Swinsto101, Swinsto101

publié le 17 mars

Logiquement, on pourrait croire que le prix des carburants automobiles est indexé sur le cours du pétrole brut, le fameux baril de Brent. Mais ce n'est qu'une partie de la réalité, et c'est parfois une bonne chose. Ainsi, si l'on prend en compte l'année qui vient de s'écouler, le baril valait aux alentours de 30 $ au début de la période et environ 50 $ aujourd'hui, ce qui représente une hausse supérieure à 65 %. Dans le même temps, le prix moyen du sans-plomb 95 et du gasoil n'ont augmenté, respectivement, « que » de 8,7 % et 15,7 %. A l'inverse, les chutes vertigineuses (le cours de Brent a été divisé par 2,5 entre 2012 et aujourd'hui) ne sont que très partiellement répercutées à la pompe.

A lire aussi

Tous nos achats de pétrole sont donc faits en Dollars. Si l'Euro faiblit face à cette monnaie, comme cela a été le cas sur les derniers mois, le montant de la facture d'achat s'élève donc automatiquement. Mais, en France, la majeure partie du prix du carburant est le fait de taxes dont l'une la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques), qui remplace, depuis 2011, la TICPP (taxe intérieure de consommations des produits pétroliers), est d'un montant fixe et varie d'une région à l'autre. Sur le gasoil, elle est de 0,5307 € par litre en Corse, de 0,5631 € par litre en Ile de France et de 0,5442 € par litre dans les autres régions. En ce qui concerne les SP95 (hors SP95-E10) et SP98, elle se monte à 0,407 € par litre en Corse, 0,6682 en Ile de France et 0,6580 € par litre dans les autres régions. A cette taxe, il faut donc additionner le coût du carburant hors-taxes (pétrole brut + raffinage + transport + distribution) puis ajouter les 20 % de TVA sur le total obtenu. Une partie de la hausse des prix à la pompe depuis le début de l'année s'explique donc par l'augmentation, le 1er janvier dernier, de cette fameuse TICPE (environ 3,9 centimes par litre pour le gasoil et 1,1 centime par litre pour le sans-plomb).

Sommaire du dossier

 
0 commentaire - Une équation à géométrie variable
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]