Dossier

Quelle place pour la voiture dans les villes ?

Moyen de transport indispensable au quotidien de millions de Français, l'auto est pourtant dans le collimateur de nombre de municipalités. Après plusieurs décennies de « tout-bagnole », celles-ci se posent la question de la place à réserver à la voiture dans leurs murs.

1. Une amie envahissante

Une amie envahissante©Frédéric Bisson, Frédéric Bisson

publié le 10 octobre

Une amie envahissante

A lire aussi

Dès le début du XXème siècle, l'essor de l'automobile a une influence importante sur l'urbanisme. Si les cités les plus anciennes accueillent parfois cette nouvelle venue tant bien que mal dans leurs quartiers historiques, les villes nouvelles sont dessinées de façon à faciliter sa circulation, parfois à l'extrême. Dans certaines villes, c'est se déplacer à pied ou en vélo qui devient alors problématique. Pourtant, dès 1933, l'architecte Le Corbusier tirait la sonnette d'alarme dans La charte d'Athènes. Pour lui, les véhicules mécaniques en ville étaient sources d'insécurité, de gêne et troubles à la santé.

Aujourd'hui, la quasi-totalité des grandes villes du Globe ont engagé une réflexion sur leur compatibilité avec l'automobile. Si les constats qu'elles font de ces observations varient peu d'un cas à l'autre, les solutions pour y remédier sont, elles, très différentes. Entre celles qui sont déjà en place, avec plus ou moins de succès, et celles qui seront déployées dans les prochaines années, la place réservée à l'automobile en périmètre urbain subit une énorme mutation.

1 / 4

suivant
 
121 commentaires - Une amie envahissante
  • avatar
    scot -

    On reste quand même impressionné par la puissance du lobby anti-voiture, car si les arguments à charge "pleuvent" , aucun droit de réponse ne semble pouvoir honorer un débat démocratique. Ce problème certes important ,devrait être abordé de manière plus sereine, avec les riverains, commerçants et représentants des entreprises travaillant en ville, avec l'aide des techniciens automobiles prenant en compte les progrès à venir.Il ne s'agit pas de "dégouter" les automobilistes en créant des tromboses mais plutôt de fluidifier la circulation en encourageant aussi les transports publics!

  • avatar
    papmam4244 -

    mais que tous les politiciens prennent les transports en communs.cela fera moins de pollution car lorsqu'ils se déplacent c'est souvent une vraie caravane.qu'ils aillent a leur boulot incognito comme beaucoup de citoyens ça leurs fera du bien et ils verront le bazar que c'est le transport en commun au quotidien .

  • avatar
    guitar21 -

    Evitez de prendre vos bagnoles quand c'est pas necessaire , j'en connais qui font 600 mètres pour aller chercher leur pain le dimanche matin ! le civisme çà commence par là et c'est trop facile de trouver des excuses bidons comme j'en lis dans les trois quarts des réactions .... pfffff ...

  • avatar
    hellobis -

    Aucune !
    Mais tant que l'on ne déplacera pas les administration en dehors des villes, cela va être difficile de faire en sorte que les milliers de fonctionnaires qui y travaille laisse leurs véhicules au parking et prennent les transports en commun.
    Il faudrait déjà leur imposer un horaire fixe et commun à tous....
    Irréalisable ! Plus de voiture en ville, ce n'est pas pour demain, Mesdames, Messieurs, les trop bons apôtres...

    avatar
    minnie-moocher -

    Horaires fixes et commun, c'est contraire à la continuité des services publics qui s'applique sur une large amplitude horaire.

  • avatar
    athos2131 -

    des moteur à eau on été inventé dans le passé leurs créateurs on disparut même on été trépanés , avec les voitures à eau plus de pollution les pays limitrophe à L Afrique apportera des nuages d'EAU qui se transformeront en pluie et les pays sec vont retrouvé une terre cultivable fruits , légume,céréales et seront indépendant mangeront à leur faim . Mais la soif des taxe du au pétrole et plus importante que la pollution et la vie humaine

    avatar
    minnie-moocher -

    C'est vrai, l'eau c'est très bien quand on a l'énergie pour la faire bouillir et créer de la vapeur. Bref, problème non résolu.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]