Dossier

Bonus-Malus 2017 : le grand bouleversement

Le 1er janvier prochain, le barème du bonus/malus écologique sera profondément remanié. Sans surprise, les primes seront moins largement distribuées, tandis que le nombre de modèles touchés par le malus sera en forte hausse.

Sommaire du dossier

2. Toujours moins de modèles récompensés

Toujours moins de modèles récompensés©Kirill Borisenko, Kirill Borisenko

publié le 2 décembre

Une bonne part des modèles ayant droit à un bonus, et ils sont moins nombreux en 2017 qu'en 2016, voit le montant de la prime qui leur est accordé baisser. Ainsi, la tranche la plus favorable, celles des autos rejetant 20 g/km de CO2 au maximum (à ce jour, ne sont concernés que des modèles 100% électriques), passe de 6 300 € à 6 000 €. Mais si l'achat de cette voiture neuve est couplée à la mise au rebut d'un diesel immatriculée avant le 1er janvier 2006, le super-bonus passe, lui, de 3 700 € à 4 000 €. Dans ce cas de figure, le montant total des aides demeure donc à 10 000 €. Attention, si le tarif de l'auto est supérieur à 40 000 €, celle-ci n'a le droit ni au bonus, ni au super-bonus.

A lire aussi

Dans la tranche supérieure, qui concerne les véhicules rejetant de 21 à 60 g/km de CO2, c'est le statu-quo avec un bonus qui s'établit à 1 000 €. Cette catégorie regroupe la plupart des modèles hybrides rechargeables (plug-in), à condition qu'il s'abreuve de sans-plomb. En effet, depuis l'entrée en vigueur du barème 2016, toutes les voitures diesel, quel que soit leur taux de rejets, sont privées de bonus. Ici aussi s'applique le super-bonus lors de la mise au rebut d'un diesel mis en circulation au plus tard le 31 décembre 2005, mais son montant est de « seulement » 2 500 €.

Au-delà, aucun modèle n'a le droit à un bonus. C'est une douche froide pour les voitures full hybrid, du type Toyota Yaris et Prius. En effet, jusqu'à maintenant, si elles rejetaient entre 61 et 110 g/km de CO2, elles donnaient droit à une aide de 750 €. Une sacrée économie en vue pour l'Etat puisqu'une large majorité des bonus versés concernaient ce type de véhicule. Mais aussi un risque de voir la part de marché de ces autos en France chuter, même si les constructeurs veulent croire que l'engouement des automobilistes tricolores est le fait d'une prise de conscience écologique et non pas un effet d'aubaine financière.

Si vous voulez profiter du bonus 2016, tout n'est pas encore perdu. En effet, en commandant une voiture « bonussée » au plus tard le 31 décembre 2016, et en vous la faisant livrer au plus tard le 31 mars 2017, vous bénéficiez encore du barème 2016.

Sommaire du dossier

 
12 commentaires - Toujours moins de modèles récompensés
  • avatar
    colibri -

    Le miroir aux alouettes !!!

    Puissance!! , je roule en 4x2 ou en 4x4 ,preuve de ma domination sociale !!
    quant je roule sur la route je domine les petites voitures !!
    Faire l'autruche aujourd'hui est devenu un sport national ,alors bonus ou malus ne sont que les avatars de nos chères moteurs à explosions revus et corriger !!
    que nos spécialistes continus à gratifier pour ce géant qui est cette industrie
    automobile qui nous a faire croire à une plus grande liberté ,mais le devoir de
    payer le prix fort !!!

  • avatar
    tendance2 -

    Donc la TESLA totalement électrique n'a plus droit au bonus parce que le prix dépasse 40 000€ , c'est une manière lamentable de favoriser les véhicules français ou il faut payer une location de batterie mensuelle pour une autonomie minable

    avatar
    Lemessi -

    faut etre fou pour acheter electrique chez renault et se faire enfumer d'une location de batterie ! sérieusement cte sous marque.. et c'est tjs valable.. tu roules en renault tu reviens en vélo !

  • avatar
    VeilleurVigilant -

    Quand je lis la pluspart des réactions, je suis attéré : que d'ignorance, d’à-priori, de manque de réflexion, de contre-vérités! Pauvre France

  • avatar
    REINIGER25 -

    Rien d'étonnant, ce gouvernement d'incapables a vidé les caisses bien qu'il prétende le contraire, de plus il va appliquer la baisse des impots sur le revenu dès Janvier au lieu de Août (comme c'est bizarre) sans parler de toutes les distributions effectuées mais qui ne sont pas financées, mais Sapin n'en a que faire, l'année prochaine il aura sauté et avec sa fortune personnelle (il est socialiste...) il n'a rien à craindre... Alors pour faire plaisir aux verts, ces bobos CONS, qui n'ont d'écolo que le nom, vivant en ville où ils vont travailler à 9H00 avec leurs petits vélos électriques, et bien on taxe les autres ceux de province, des villages et petites villes qui n'ont pas de transports en commun et achètent des diesels car les deux doivent travailler, pas aux mêmes heures et un diesel consomme moins, mais les écolos de merde n'en ont que faire... Ils nous serinent avec leurs véhicules électriques mais si demain tout est électrique, avec quoi rechargeront-ils les autos, tout est électrique maintenant et ce n'est pas avec ces horreurs d'éoliennes qu'ils fourniront les watts nécessaires car ces clowns bien sûr sont contre le nucléaire. Oui cela peut-être dangereux mais l'on peut produire à la demande alors que leurs éoliennes ne marchent que s'il y a du vent, or en hiver, par grand froid sous un anticyclone, RIEN !!! Et regardons sur un globe terrestre la taille de la France, croient-ils vraiment que si nous ne polluons plus cela changera le climat sur terre !!! Pauvres tarés.

    avatar
    SEPTIC -

    Nos politiques n'en ont que faire, eux , ils jouent et appliquent leurs petites régles misent au point dans leurs réunions, et dont ils se félicitent en se regardant le nombrils !!

  • avatar
    Kris-34 -

    Comme les politiques obéissent à des lobbies et ne connaissent rien à rien, j'aimerai savoir.

    1)- Un diesel qui consomme moins et dont le moteur dure plus longtemps qu'une essence polluent-il plus qu'une essence au km en tenant compte des pollutions de fabrication et de destruction. Ou est-ce juste un chiffre à un instant T.
    2)- Quelle est la part de pollution des particules fines des diesels modernes par rapport à celle des particules fines émises par les plaquettes de frein ?

    Il y a bien un écolo qui me donnera la réponse.

    avatar
    SEPTIC -

    Ne vous inquiétez pas, ils ont même prévu des réponses toutes prêtes , à leurs inepties !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]