Dossier

Après le diesel, quels carburants possibles ?

Le diesel n'est plus en odeur de sainteté dans notre pays. Alors que plus de six véhicules sur dix en circulation en France utilisent aujourd'hui ce type de moteur, ses ventes en neuf ne cessent de baisser, au profit quasi-exclusif des modèles essence. Pourtant, de nombreuses alternatives existent.

Sommaire du dossier

2. Retour aux sources... du pétrole

Retour aux sources... du pétrole©Eric Kounce TexasRaiser, Eric Kounce TexasRaiser

publié le 2 novembre

Retour aux sources... du pétrole

A lire aussi

Le sans-plomb : pour la plupart des automobilistes, le choix du type de moteur est binaire : soit diesel, soit essence. D'ailleurs, la quasi-totalité des parts de marché perdus par les premiers (-18 points entre 2008 et 2015) ont été récupéré par les seconds (+16 points entre 2008 et 2015). Les différents types de super sans-plomb sont, en effet, disponibles dans toutes les stations-services et tous les modèles du marché, ou presque, proposent des versions les utilisant. Avantage pour les caisses de l'Etat, les SP95, SP95-E10 et SP 98 sont plus fortement taxés que le gasoil (environ 62% de taxes contre 56%). Ils profitent également à la balance commerciale puisque nous importons aujourd'hui une grande part du gasoil que nous consommons, nos raffineries n'en produisant pas assez pour répondre à la demande intérieure tandis qu'elles exportent leurs surplus de sans-plomb. Un retour massif au sans-plomb ne règle toutefois pas les problèmes environnementaux. Les voitures à essence émettant d'avantage de CO2 que les diesel équivalents, le réchauffement climatique ne pourrait qu'être accéléré par leur retour massif. De plus, les moteurs essence à injection directe, solution technique qui permet d'abaisser les consommations et, donc, les quantités de CO2 émis, rejettent aujourd'hui davantage de particules que les blocs diesel neufs, obligatoirement équipés d'un filtre bloquant ces particules. C'est également le cas des oxydes d'azote, les fameux NOx. Le sans-plomb apparait donc être l'alternative la plus évidente, à l'heure actuelle, au gasoil, mais il n'en règle pas les principaux problèmes.

L'hybridation : si elles brulent, elles aussi, des carburants pétroliers (sans-plomb ou gasoil), les voitures hybrides sont une des principales voies d'avenir en matière de réduction de la consommation et de la pollution. C'est encore plus vrai pour les automobilistes urbains pour lesquels une conduite adaptée permettra de consommer 20% à 100% de moins qu'avec une voiture thermique. Cela dépend, bien sûr, de la technologie de l'auto. Si une micro-hybride (voiture dotée d'un Stop & Start) ne permet d'économiser qu'à l'arrêt, une hybride rechargeable (moteur thermique + moteur électrique + batterie rechargeable sur secteur) autorise quelques dizaines de kilomètres sur la seule énergie électrique. Mais ces modèles sont encore rares (E-Tron chez Audi, PHEV chez Mitsubishi, GTE chez Volkswagen...) et couteux, d'autant que les bonus écologiques dont ils profitent devraient être abaissés en 2016. Entre les deux, on trouve les full hybrid. Désormais délaissé par nos constructeurs nationaux (PSA vient de stopper l'HYbrid4 et Renault n'a jamais proposé ce type de modèles), cette catégorie est toutefois, et de loin, la plus prisée. Le modèle emblématique du full hybrid, c'est la Toyota Prius, mais le groupe japonais a bien d'autres modèles du genre à son catalogue, qu'ils soient commercialisés sous son nom ou sous celui de sa marque de luxe, Lexus. Ce type d'auto représente aujourd'hui environ 3% des ventes de voitures neuves dans l'Hexagone mais, cette part de marché devrait dépasser, selon les spécialistes, les 20% d'ici à 2025.

Sommaire du dossier

 
9 commentaires - Retour aux sources... du pétrole
  • avatar
    NEPANTHUM -

    Le CO2 ce soit disant poison qui produit le réchauffement climatique.
    Alors 7 milliards d'êtres humains qui respirent cela en fait du CO par mn, tous les animaux respirent, toutes les bactéries respires tout ce monde produit du CO2 qui est le gaz de la vie.
    Quand au réchauffement climatique, la Terre vie sa vie dans l'univers et la l'étude ce celle ci a démontrée que sur Terre il y a bien des cycles dont ceux des variations climatiques, oscillations entre glaciations et échauffement tout cela suivant notre position dans la Voie Lactée, notre galaxie où nous évoluons et il est bien claire que c'est incontrôlable, autant que la foudre, les orages avec ou sans grêles, les cyclones, les éruptions volcaniques, les tremblements de terre; nous ne sommes que de simples et tout petits êtres humains non des dieux, nous subirons le réchauffement climatique.
    Maintenant essayez de penser à une glaciation, que feront nous pour l''arrêter? Comme pour le réchauffement nous subirons.
    Toute cette mascarade autour du réchauffement climatique n'est qu'une immense manœuvre du monde libéral pour soutirer de l'argent, toujours plus à la population mondiale pour remplir les comptes de ces pillards, si les scientifiques vous disent le contraire dites vous bien qu'ils sont les otages des ceux ci qui si ils viennent à dire la vérité ils ne seront plus brûlés pour hérésie mais ils n'auront plus d'argent pour travailler et pour les scientifiques leur travail demande beaucoup d'argent et ces gens ne supportent pas de rester inactif, qu'en on a fait de longues études lors on continue.
    Ce qui est grave est que nos gouvernements utilisent notre argent et ce non démocratiquement pour soutenir ces thèses fumeuses.
    Maintenant je n'ai jamais dis qu'il faille cracher dans notre soupe.
    Le réchauffement climatique nous ne l'arrêterons pas, il faudra accueillir toutes les populations vivant aux bords des mers et sur des îles, cela fait du monde; prenez l'île de Sein en Bretagne elle passera sous les eaux!

  • avatar
    arguinh -

    sourire
    il y a trente ans , "TOTAL" ne sachant quoi faire du residu du pétrole dis l, fuel ou gas oïl demanda aux constructeurs avec la bénédiction des politiques de faire des diesel.
    Aujourd'hui , comme beaucoup roule au gas oïl , par le miracle des taxes le gas oïl est presque aussi cher que l'essence.
    Mais , revers de la medaille , les pétroliers doivent acheter du pétrole , juste pour fournir en gas oïl et ne savent plus quoi faire du surplus d'essence, alors , toujours avec l'accord de politiques (ils sont copain d'ecole ENA) il culpabilise le dieseliste en disant qu'il polue
    en fait aujourd'hui, le diesel ne ploue pas plus que l'essence, les "clim" oui
    moi , je m'en fou , je roule à l"ethanol 25 euros le plein

    avatar
    canto35 -

    le problème ,est que rouler à l'éthanol vous consommé le double de carburant

  • avatar
    nonnours -

    réponse à " argyle "......; ou en ètes vous resté pour porter un aussi mauvais jugement sur les véhicules diesels ?
    j'ai utilisé pendant longtemps un " turbo- diesel " ( made in germany ) ; j'aimerai , maintenant , pouvoir acheter la MEME !!!!!!
    vous en ètes resté à la ( 403 ) des débuts .

  • avatar
    roro49 -

    Je suis dieseliste depuis 40ans et c'est un moteur qui est moins polluant qu'un moteur essence. Essayez de rester dans un endroit ou il y a l'un et dans l'autre le dz vous me direz le résultat .

    avatar
    argyle -

    Les moteurs diesel vous grattent la gorge, font tousser, et leur odeur est insupportable. Un moteur essence catalysé récent (moins de 20 ans) a une odeur très forte mais tout à fait supportable et pas âcre. Le diesel est une arnaque... SURTOUT depuis 10ans. Artificiellement avantageux à la pompe, certes moins gourmand et produisant moins de CO2, mais plus nocif, bruyant, vibrant, lourd, cher, complexe, peu agréable à conduire, et nécessitant de rouler comme un VRP pour éviter l'encrassement! Sans oublier les joies des mains grasses, des traces noires...

  • avatar
    hvillene -

    Comment font les personnes qui ne gagne que le smic ou sont en invalidité ou au chômage pour acheter des voitures Hybrides, au GPL que l'on trouve très rarement d'occasion ou à des prix trop important pour que ces personnes puisses en acheter?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]