Dossier

Carburants : pourquoi leurs prix augmentent-ils et comment payer moins cher ?

Après une accalmie de plusieurs mois, qui les avaient, notamment, vus refluer largement, les tarifs à la pompe reprennent leur ascension. Pour les automobilistes, les raisons qui conduisent à ce jeu de yo-yo demeurent toutefois le plus souvent obscures.

Sommaire du dossier

3. Réduire son budget carburant, c'est possible

Réduire son budget carburant, c'est possible©DR, DR

publié le 17 mars

La première piste pour baisser la facture, c'est, bien sûr, de traquer les stations qui affichent les meilleurs tarifs. En règle générale, ce sont les grandes surfaces qui remportent ce petit jeu, mais des réseaux comme Total Access ou Esso Express font plus que se défendre. Pour être certain de trouver le prix le plus avantageux, consultez les sites indiquant les tarifs de chaque station comme Prix-carburants.gouv.fr, Carbeo.com et Zagaz.com. Des applications pour smartphone remplissent également le même rôle (Mobicarbu pour iPhone, Zagaz et Essence sur Android et iPhone). Certains GPS portables connectés proposent également d'afficher les tarifs des stations-services aux alentours en fonction du carburant que vous utilisez. Lors d'un trajet sur autoroute, utiliser un de ces dispositifs pour trouver une station proche d'une sortie permet d'économiser de 0,10 à 0,25 €/l !

A lire aussi

Préparer sa voiture permet également d'abaisser son appétit. Ne transportez pas des équipements inutiles car, en matière de consommation, le poids, c'est l'ennemi. Pensez aussi à démonter tout ce qui peut constituer un frein aérodynamique. Par exemple, des barres de toit transversales peuvent créer une surconsommation de plus de 0,5 l/100 km. Vérifiez également le gonflage de vos pneus. Non seulement des enveloppes à la bonne pression réduisent la consommation mais, de plus, elles s'usent moins vite.

Encore plus radical, adopter l'éco-conduite peut permettre de diminuer sa consommation d'un quart. La première des règles est alors l'anticipation pour éviter les accélérations et le freinages inutiles et énergivores. Pour devenir un « pro » en la matière, il est possible de suivre un stage avec un formateur spécialisé. Durant généralement une journée, ce genre de formation se trouve désormais facilement partout en France, de nombreuses entreprises s'étant spécialisés dans ce domaine (Actiroute, les auto-écoles ECF...). Comptez de 150 € à 300 €, un investissement qui peut-être rentabilisé en seulement quelques milliers de kilomètres.

Enfin, si vous êtes le propriétaire d'une voiture essence récente (50 000 km maximum), pourquoi ne pas envisagez de la transformer en véhicule bi-carburation ? Elle pourra alors s'abreuve de GPL en plus du traditionnel sans-plomb. Il suffit de jeter un coup d'œil au prix moyen pratiqué pour ce Gaz de Pétrole Liquéfié (moins de 0,80 €/l) pour comprendre quel peut être l'intérêt de cette opération. Il faudra toutefois au préalable vous assurer que vous roulez suffisamment pour rentabiliser cet investissement (1 500 € à 3 000 € selon le matériel installé et le modèle de votre voiture). En matière de garantie, les installateurs les plus sérieux (tels que Borel) prennent le relais du contrat constructeur sur les éléments transformés, à l'instar du moteur.

Sommaire du dossier

 
11 commentaires - Réduire son budget carburant, c'est possible
  • PHILJO -

    C est toujours le consomateur qui paye , et se n est pas prét de changer , mais on est pas complétement abrutis messieurs du pouvoir !!!!!

  • hazarde -

    Le gpl c'est bien mais on consomme un bon tiers en plus et au point de vue prix c'est jamais rentabilisé

  • allyn -

    que disait mr. Coluche...? Ah oui!: "quand on n'en sait pas plus que ça, il a qu'à fermer sa gueule"

  • taho_43era -

    Ce qui est bien avec cet article c'est qu'il enfonce des portes ouvertes ! Avez vous appris quelque chose de nouveau moi non !!!

    maiscestqui -

    Moi oui, plus ça va moins ça va......Et puis l'on nous prend de plus en plus pour des C..s, de parfaits imbéciles auxquels l'on peut raconter de belles" salades" et faire prendre des vessies pour des lanternes !!!

    Ben ouais les cours du pétrole subissent des influences monétaires et des taxes en augmentation permanente et puis les surtaxes carburant des transporteurs (eux aussi) qui sont toujours à la hausse (tiens tiens ???).

    Alors effectivement l'on peut se concentrer à faire des économies sur tout, mais quand est-ce que l'on vit finalement ????

    Pour ma part je crame tout sans quoi ils seront bien capable de trouver un moyen pour me le prendre !!!!

    dolie -

    l'on nous prend tous pour des gogos point

  • Varvilo -

    Tant qu'on verra autant de conducteurs laisser tourner leur moteur à l'arrêt prolongé, c'est que le carburant n'est pas assez cher. Idéalement, les produits issus des énergies non renouvelables devraient être assez chers pour que ceux produits à partir des énergies renouvelables soient rentables sans subventions. Bien entendu, il faut interdire le détournement des surfaces cultivables à cet effet, et se concentrer sur la biomasse obtenue avec les déchets végétaux.

    choucas -

    entièrement d'accord avec vous; ce qui me navre souvent c'est de voir les parents amener leurs enfants à l'école en voiture même s'il n'y a que 200m à marcher !!!

    Lemessi -

    un moteur qui tourne au ralenti ne consomme quasi rien !! arretez de dire du nimporte quoi tiens ca changera!

    Lemessi -

    un moteur qui tourne au ralenti ne consomme quasi rien !! sans compter que si vous l'arreter au redémarrage il va consommer plus pour redémarrer ! arretez de dire du nimporte quoi tiens ca changera!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]