Dossier

Points de permis : les perdre... et les récupérer

A l'origine, ils sont douze. Pour un automobiliste, c'est l'un des capitaux les plus précieux, mais aussi l'un de ceux qui s'épuisent le plus vite. Piqure de rappel sur ce qui fait perdre et sur ce qui permet de recouvrer tout ou partie de ses points de permis.

Sommaire du dossier

3. Reconstituer son capital point : question de temps ou d'argent

Reconstituer son capital point : question de temps ou d'argent©François Goglins, François Goglins

publié le 1 septembre

Reconstituer son capital point : question de temps ou d'argent

A lire aussi

Désormais, donc, les nouveaux permis ne sont plus délivrés qu'avec six points. Pour atteindre les douze, il faudra donc patienter trois ans puisque deux points supplémentaires sont attribués chaque année. A condition toutefois de ne pas commettre d'infraction durant ce laps de temps. Bonne nouvelle pour les conducteurs passés par la conduite accompagnée, ils gagneront un point supplémentaire chaque année et atteindront donc le capital maximum en deux ans.

Concernant les points perdus suite à une infraction, il est évidemment possible de les récupérer. Le délai pour y parvenir va de six mois à trois ans, à condition, là encore, de ne pas commettre une nouvelle infraction entrainant de retrait de points durant cette période. Six mois, c'est le délai imparti suite à la perte d'un seul point. Dans presque tous les autres cas de figure, les points perdus seront recrédités après deux ans. Si, avant cette échéance, vous êtes à nouveau condamné à une perte de points, le délai pour récupérer les premiers passent de six mois à deux ans si la perte initiale était d'un point, et de deux à trois ans dans tous les autres cas. Enfin, si le retrait de points était la conséquence d'une infraction ou d'un délit de quatrième classe, le délai de récupération des points perdus est invariablement fixé à trois ans.

Mais si vous n'avez pas la patience d'attendre si longtemps, ou si votre solde flirte dangereusement avec le zéro, il existe également la possibilité d'effectuer un stage de récupération de points, officiellement baptisé stage de sensibilisation. A l'issu de ce stage, qui dure deux jours, vous récupérerez quatre points. Mais cette opération, qui doit avoir lieu alors qu'il vous reste, au minimum, un point sur votre permis, n'est réalisable qu'une fois par an. Facturées de 150 à 250 €, ces cessions sont organisées par des organismes agréés par les Préfectures (liste consultable sur les sites Internet de ces dernières). Facultative, cette démarche peut toutefois être imposée dans deux cas. Par exemple si vous êtes en période probatoire et que vous commettez une infraction entrainant le retrait de trois points ou plus. Le Procureur de la République peut également vous obliger à effectuer un stage de ce type, soit en remplacement d'une autre sanction, soit en complément de celle-ci. Mais ce stage ne vous fera alors gagner aucun point.

Sommaire du dossier

 
34 commentaires - Reconstituer son capital point : question de temps ou d'argent
  • avatar
    jgb2b -

    ......"un délit de quatrième classe".....Elle est là la nouvelle infraction qui n'existe pas ! ! !

  • avatar
    meynadier -

    Les retraits sont faciles pour peu mais les retrouver c'est long et couteux.les yeux rivées au compteur c'est pas évident .

  • avatar
    tres_decu -

    Il y aura de plus en plus de personnes qui rouleront sans permis.
    Ce qui est déjà le cas aujourd’hui.
    Il est prouvé que ces sanctions ne diminuent malheureusement en aucun cas le nombre de tués sur les routes,
    C'est juste une question de fric pour remplir les caisses de l'état.
    Ce dernier ferait mieux de rénover les routes en France qui se déglinguent à la vitesse grand V.

  • avatar
    djo8369 -

    Personne n est dupe nous payons là des impôts supplémentaires et au vu de l explosion de l installation des radars ça doit rapporter le "paquet" a l état .Quand au motif invoqué pour cette installation chacun sait bien que c est une fumisterie.
    A quand un homme politique qui aura les "Roronès" de l avouer.

  • avatar
    oursblanc -

    c'est drole , personne dans les débats politiques n'en parlent pas.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]