Dossier

Le marché automobile français en pleine mutation

Il suffit de jeter un oeil à la circulation pour se rendre compte, qu'au fil des ans, le parc automobile tricolore évolue. Un mouvement qui s'est accéléré ces dernières années, et qui n'est pas sans conséquence sur le budget des automobilistes.

Sommaire du dossier

2. Les nouvelles stars du PAF (paysage automobile français)

Les nouvelles stars du PAF (paysage automobile français)©Karlis Dambrans, Karlis Dambrans

publié le 16 novembre

Les nouvelles stars du PAF (paysage automobile français)

A lire aussi

Le grand succès de ces dernières années, ce sont assurément les SUV. Né il y a à peine plus de vingt ans avec l'apparition du Toyota Rav4, ce segment a pris de l'ampleur à la fin des années 2000 jusqu'à représenter, aujourd'hui, plus d'une immatriculation sur quatre dans notre pays. En dix ans, la progression est impressionnante puisque la part des SUV dans le marché global a été multipliée par cinq, au point d'en faire désormais la seconde catégorie la plus importante après les citadines. Les constructeurs qui font l'impasse sur ce type d'auto sont donc désormais largement minoritaires. Même des spécialistes du haut de gamme comme Bentley, Jaguar et Maserati ont le leur. Plus modestement, les meilleures ventes de la catégorie sont le fait de Peugeot (2008 et 3008) et Renault (Captur et Kadjar), mais certaines marques étrangères, à l'instar de Nissan avec le Qashqai, se sont aussi fait une spécialité de ce genre.

Plus prosaïquement, le marché français voit également se développer une offre de modèles plus « raisonnables », pour ne pas dire « low-cost ». Ces deux derniers mots font immanquablement penser à Dacia, qui reste la cinquième marque sur le marché français juste derrière Citroën, Peugeot, Renault et Volkswagen. Une belle part du gâteau donc, qui ne manque pas d'attiser les convoitises. Depuis le début de l'année, deux marques d'importance proposent, ainsi, des autos débarrassées d'une large partie du superflu. Coté tricolore, c'est Citroën qui importe dans l'Hexagone (elle est fabriquée en Espagne) la C-Elysée. Une démarche assez étrange car l'auto en est déjà au stade de la mi-carrière, avec une variante restylée qui vient d'être présentée, et qu'elle ne bénéficie d'aucune campagne de lancement, qu'elle soit publicitaire ou promotionnelle. A l'opposé, Fiat commercialise sa nouvelle Tipo avec l'espoir d'en faire l'une de ses meilleures ventes. Trois carrosseries (bicorps, tricorps et break), un large choix de motorisations et la possibilité d'opter pour quelques équipements high-tech (système multimédia à écran tactile, régulateur de vitesse adaptatif...) : une politique qui ressemble fortement à celle de Dacia.

Impossible de clore ce chapitre sans évoquer les changements liés à la façon dont les Français consomment l'automobile. Réputés très attachés à la possession de leur voiture, ceux-ci se laissent toutefois désormais largement séduire par les formules de location avec option d'achat (LOA) ou de location longue durée (LLD) sur lesquelles les constructeurs communiquent largement. Le phénomène est loin d'être anecdotique car, aujourd'hui, plus de la moitié des dossiers de financement automobiles concernent une location, supplantant ainsi le crédit classique.

Sommaire du dossier

 
1 commentaire - Les nouvelles stars du PAF (paysage automobile français)
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]