Dossier

Voitures de collection : elles s'arrachent !

Il existe mille et une raisons de rouler, au quotidien ou seulement quelques jours dans l'année, en voiture de collection. Des raisons qui, ces dernières années, n'ont cessé de séduire de nouveaux adeptes.

Sommaire du dossier

3. Faut-il se laisser tenter ?

Faut-il se laisser tenter ?©Sikumuseum, Sikumuseum

publié le 18 juillet

A l'heure où les voitures récentes sont, pour la plupart, aseptisés (ennuyeuses diront les plus virulents), il est permis de se poser la question de rouler en ancienne. Les précautions à prendre sont toutefois un peu plus nombreuses que pour une voiture d'occasion traditionnelle. La première d'entre elles, c'est de s'assurer que l'auto convoitée correspond bien à l'usage que vous êtes prêt à en faire et au budget que vous êtes prêt à lui consacrer. En effet, en raccourcissant les choses, on pourrait dire que plus une auto est âgée, plus elle est susceptible de connaitre des pannes régulières. De bonnes connaissances en mécanique sont ainsi conseillées pour pouvoir se dépanner rapidement et à moindre coût.

A lire aussi

Il est également impératif de réaliser, avant l'achat, un examen minutieux de la voiture afin de vérifier, d'une part, qu'elle est bien 100% d'origine (attention, chez les youngtimers, aux autos qui ont subi les affres du tuning) et, d'autre part, qu'elle est bien en bon état. Il faut ainsi réapprendre des réflexes oubliés lorsque l'on a des années d'achat de voiture récentes derrière soi : contrôler l'absence de rouille, principalement sur les bas de caisse et les passages de roues, vérifier que les portes et volets de coffre s'ouvrent et se ferment sans effort ni grincements, qu'il n'y a ni fuite d'huile, ni perte de liquide de refroidissement, que le moteur tourne « rond » (le ralenti doit être stable)... En acquérant une auto auprès d'un professionnel reconnu (repérez ceux qui apparaissent régulièrement dans les médias spécialisés), vous vous mettez naturellement à l'abri de ces désagréments en contrepartie d'un prix un peu plus élevé qu'entre particuliers.

Pour ne pas rester sans pouvoir utiliser votre auto durant de nombreuses semaines, voire de nombreux mois, assurez-vous également que vous trouverez sans difficulté les pièces de rechange usuelles. Certains constructeurs tels qu'Audi, BMW, Mercedes, Volkswagen, mais aussi Peugeot, par l'intermédiaire du musée l'Aventure Peugeot, fournissent encore certains éléments pour des modèles dont la production a été stoppée il y a plusieurs décennies. Les clubs de propriétaires sont également un bon moyen de s'approvisionner.

Enfin, en matière d'assurance, la surprise est très souvent bonne. En effet, les propriétaires de voitures de collection roulant peu et étant, par nature, très soigneux avec leur auto, les compagnies spécialisées leur proposent généralement des tarifs largement inférieurs à ce qu'ils seraient pour un modèle neuf.

Sommaire du dossier

 
3 commentaires - Faut-il se laisser tenter ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]