Dossier

Voitures de collection : elles s'arrachent !

Il existe mille et une raisons de rouler, au quotidien ou seulement quelques jours dans l'année, en voiture de collection. Des raisons qui, ces dernières années, n'ont cessé de séduire de nouveaux adeptes.

Sommaire du dossier

1. De l'attrait pour les vieilles

De l'attrait pour les vieilles©Thesupermat, Thesupermat

publié le 18 juillet

Depuis le début des années 2000, les ventes de voitures de collection ont très largement augmenté, partout sur la planète. Salons spécialisés, ventes aux enchères, vendeurs professionnels...

A lire aussi

tous les canaux ont profité de l'engouement sans cesse grandissant des automobilistes pour ces autos qui fleurent bon le siècle précédent. Et il n'est pas nécessaire d'être milliardaire pour s'intéresser à ces voitures. De la berline de grande série venant tout juste de décrocher son précieux sésame (pour décrocher une carte grise "collection", il faut que l'auto ait 30 ans révolus, que sa production soit stoppée et qu'elle n'ait pas été modifiée) à la super sportive d'entre deux-guerres, il y en a pour toutes les bourses, tous les goûts et tous les usages. Les particuliers qui décident d'abandonner leur "jeune" voiture au profit de l'un de ces deux modèles sont, effectivement, loin d'être des exceptions. On trouve même des entreprises qui décident d'utiliser de tels modèles, jouant sur les aspects nostalgiques et sympathiques. En contrepartie, cet engouement sans précédent a fait flamber les prix.

1 / 3

suivant

Sommaire du dossier

 
11 commentaires - De l'attrait pour les vieilles
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]