Dossier

Règlementation routière : ce qui change en 2016

A chaque nouvelle année, son lot de règles inédites. Et le code de la route n'y échappe pas. Une fois n'est pas coutume, 2016 est, pour l'instant, une année clémente en la matière. Pour ne pas être pris au dépourvu, revue de détail de ce qui a changé depuis le 1er janvier.

Sommaire du dossier

2. Celles qui viennent d'entrer en vigueur

Celles qui viennent d'entrer en vigueur©D.R., D.R.

publié le 26 janvier

Celles qui viennent d'entrer en vigueur

A lire aussi

Quatre infractions voient le montant de l'amende à laquelle elles vous exposent passer de 17 € à 35 €. Toutes concernent le stationnement. Il s'agit du fait de se garer dans le sens inverse à celui de la circulation (c'est-à-dire sur une place se trouvant sur votre gauche dans une rue à double sens), en empiétant sur un passage piéton (certains agents, particulièrement sévères, verbalisent parfois pour quelques centimètres « qui dépassent »), sans apposer le disque européen de stationnement dans une zone concernée (le fait d'utiliser un disque ancien modèle est également répréhensible) ou sans respecter le stationnement alterné (du côté des numéros impairs du 1er au 15 du mois, et du côté des numéros pairs du 16 au dernier jour du mois). Ces augmentations s'ajoutent à celles de l'été dernier qui avaient vu la création de l'infraction caractérisant l'arrêt ou le stationnement très gênant (sur un trottoir, une piste cyclable, devant une bouche d'incendie, à moins de 5 mètres en amont d'un passage piétons...), sanctionnée par une amende de 135 €.

Pas facile de s'y retrouver dans l'interdiction des vitres surteintées. Annoncé pour entrer en vigueur dès le 1er janvier, ce texte attend encore, à l'heure où nous écrivons ces lignes, son décret d'application. Cela n'est toutefois qu'une question de jours avant que celui-ci soit publié. Les modalités sont, elles, déjà connues. Les propriétaires d'auto concernées auront quelques mois (probablement jusqu'à cet été) pour faire retirer les films des vitres avant (aucune restriction en ce qui concerne les vitres arrière, sous réserve que la voiture soit équipée de deux rétroviseurs extérieurs). Ensuite, cette infraction sera punie d'une amende de 135 € et d'un retrait de trois points. Reste à éclaircir un point majeur : comment les policiers et gendarmes détermineront-ils que des vitres sont trop teintées ? Il semblerait que la méthode qui tient la corde serait de doter les forces de l'ordre d'un échantillon de l'assombrissement maximum autorisé.

La chasse aux oreillettes va en s'intensifiant. Si leur utilisation est prohibée depuis le 1er juillet et les amendes officiellement distribuées depuis le 1er septembre, les forces de l'ordre ont, jusqu'à maintenant, été clémentes. Cela ne sera désormais plus le cas. Pour continuer à téléphoner en conduisant sans risque un PV à 135 € et le retrait de 3 points, il faut impérativement utiliser un dispositif Bluetooth avec haut-parleur déporté ou utiliser celui de votre téléphone (sans tenir celui-ci en mains, bien sûr).

Sommaire du dossier

 
6 commentaires - Celles qui viennent d'entrer en vigueur
  • avatar
    yviza -

    Qu'on m'explique pourquoi il est autorisé de tenir une cigarette entre ses doigts,( de fumer) et pas le téléphone

  • avatar
    cantonnier -

    et pour les véhicules vendus, donc a priori homologués, avec des vitres teintées? je ne serai pas surpris que l'état pénalise après avoir autorisé. Il faut faire rentrer les sous....

  • avatar
    riderfree -

    pays de merde....

    avatar
    papounet43 -

    Tu es pas bien en France va vivre ailleurs cela sera peut être mieux.
    Rien ne t'empêche d'allez voir ailleurs puisque cela est mieux.

  • avatar
    byrrh66 -

    '' Nul n'est sensé ignorer la loi'' N'importe quoi... Plus de 110 000 articles de loi et plus de 500 000 décrets (en France). Si vous connaissez quelqu'un qui peut me les réciter, je suis preneur.

  • avatar
    lva -

    Toutes ces lois c'est bien beau mais il serait souhaitable que la securité routiere et les forces de l'ordre se penchent serieusement sur le problême de l'eclairage des vehicule qui est un vrai scandale:on ne compte plus les véhicules ""borgnes" sous l'oeil bienveillant des forces de l'ordre idem pour l'éclairage arriere des autos et camions

    avatar
    anarch58 -

    Il est vrai que un ou il faut sévir, l’éclairage des feux avant et arrière, on ne sait pas si c'est un deux roues ou une voiture , ainsi que les clignotants , sorties de rond point, doublement sur autoroute , incivilité permanente, et ne parlons pas des voitures poubelles , a savoir si elles sont passées au contrôle technique ! ! ! ! c'est la que la police devrait sévir

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]