Volkswagen Golf GTI : 40 ans de sportivité

  • info
  • photos
Chargement en cours
La Golf GTI au salon de Francfort (septembre 1975)
La Golf GTI au salon de Francfort (septembre 1975)
Des « coûts de développement réduits », une « présentation attractive et de qualité », une « identification univoque » : tels sont les points-clés du cahier des charges de la « Golf Sport », dont la conception débute en 1973, avant même le lancement de la Golf normale. Le projet EA 195 se concrétise en septembre 1975, au salon de Francfort.
1/22

Autres diaporamas

 
5 commentaires - Volkswagen Golf GTI : 40 ans de sportivité
  • avatar
    nonnours -

    pour poursuivre , nous avons eu la première " turbo-diesel " de la dite marque allemande en 1983 ......; je n'ai JAMAIS levé le capot en 152.000 k.m .........; avec le " plein ," je " descendais en " espagne " sans avoir à refaire le plein ......; qui dit mieux ?

  • avatar
    dijonte -

    on nous bourre le crane avec leur publicités des voitures "Allemandes" elles sont par tout dans toutes les "pub" et commentaires des médias , ras le bol de ces marques et de ces tricheurs !

    avatar
    nonnours -

    SONT ILS LES SEULS ???
    les chiffres cités voici q.q minutes sont REELS ......

  • avatar
    dodollulusse -

    la golf gti en 1975 pesait a peine 875kgs pour environ 110chx , aujourdhui 1400kgs pour pres de 200chx ,cherchez lerreur les voitures sont de plus en plus lourde ,alors il faut un moteur pour faire bouger tout ça ! les premieres gti avec des bons pneus , on en faisait se quon voulait , le poid cest lenemi , cqfd........................................

  • avatar
    Castremagne -

    Une belle histoire, sans doute, comme en ont connu certains constructeurs, et même des Français, comme Renault avec la R8 Gordini. Et bientôt on reparlera de l'Alpine, dont la berlinette remporta les plus belles victoires... Le problème pour VW, et qui va suivre l'entreprise allemande longtemps, c'est sa tricherie au niveau mondial qui affecte des centaines de milliers de clients confiants et entache durablement VW, au risque de peser sur l'emploi. Ce n'est pas un épiphénomène, ni un simple épisode. Et les experts, qui ont si bien su manipuler les clients savent aussi que si le coût financier risque d'être énorme, mais matériellement assumable, en revanche, le coût moral social se fera sentir longtemps, et l'image de marque en souffrira. Personne ne se satisfera d'avoir été grugé par un groupe qui s'estime de qualité supérieure..

  • avatar
    fab51 -

    La golf n'a pas 40 ans elle n'a plus rien à voir c'est comme si Peugeot avait continué à appeler la "208" "201" alors la "208" aurait 87 ans ) (la "201" produite entre 1929 et 1937 ,source wikipédia)

    avatar
    sudlub -

    Sauf que stylistiquement parlant, la Golf montre une continuité depuis la 1 jusqu'à la 7.

    C'est là que VW a été très fort, car il a amélioré à chaque génération le style, la qualité, le contenu technologique, tout en conservant ses clients , qui passaient d'une génération à l'autre en y trouvant un avantage.

    Il a su aussi proposer une offre moteur très large, essence, diesel, et dorénavant, hybride et flexfuel.

    Il est amusant de voir cote à cote les 7 versions de la Golf, c'est un résumé de 40 années de succès.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]