Projet SCOOP : des véhicules connectés nouvelle génération en Bretagne

Projet SCOOP : des véhicules connectés nouvelle génération en Bretagne

Projet SCOOP : des véhicules connectés nouvelle génération en Bretagne

A lire aussi

publié le 25 août

Du 18 au 22 juillet dernier, le coup d'envoi a été donné dans les Côtes d'Armor pour le projet SCOOP. Il s'agit du volet français d'un projet européen, visant à faire dialoguer les véhicules entre eux et avec l'infrastructure par une technologie sans fil (Wi-Fi G5).

La RN12 entre Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) et Rennes (Ille-et-Vilaine) fait partie des cinq sites sélectionnés en France. Les quatre autres sont la région parisienne, Bordeaux, Grenoble et l'est de la France.

Dans des véhicules équipés d'un terminal adapté, il est possible de recevoir en temps réel des données provenant du centre de gestion de la circulation de la DIR Ouest (Direction Interdépartementale des Routes). Les données concernent les plaques de verglas, les accidents, les bouchons, ou tout événement susceptible de perturber le trafic.

L'information fonctionne dans les deux sens, puisque les véhicules peuvent aussi remonter des données.

Dans un premier temps, le test aura lieu avec la flotte de la DIR Ouest. Soit, 90 véhicules (voitures, camions, utilitaires d'ici la fin de l'année. A la mi-2017, il y aura 100 unités de bord de route opérationnelles et 150 véhicules équipés.

Le projet SCOOP prévoit à l'échelle nationale 3 000 véhicules équipés et 2 000 km de routes couvertes d'ici 2018. Le test se fera alors avec des véhicules de PSA et Renault, qui prévoient d'intégrer la technologie à terme.

Le standard étant commun à toute l'Europe, le Car2X commence aussi à être appliqué dans d'autres pays d'Europe. Mercedes est par exemple le premier constructeur à intégrer ce type sur la nouvelle classe E.

 
0 commentaire - Projet SCOOP : des véhicules connectés nouvelle génération en Bretagne
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]