La voiture connectée : un domaine stratégique pour Renault

La voiture connectée : un domaine stratégique pour Renault

La voiture connectée : un domaine stratégique pour Renault

A lire aussi

publié le 8 octobre

Si les médias ont davantage commenté les ambitions de la marque au losange sur le véhicule électrique, dans le cadre de son plan de développement pour 2022, le volet concernant la connectivité est tout aussi stratégique.

La marque au losange va en effet déployer à partir de 2019 une offre qui va intégrer des services dans le cloud (avec Microsoft), des mises à jour à distance et de la cyber-sécurité. L'accès à ces fonctions se fera depuis un écran tactile, commun aux différents modèles de l'Alliance.

L'ambition est d'aborder les principaux marchés avec un taux de voitures connectées, qui ira de 30 à 100 % en fonction des gammes. Il est à noter que la nouvelle Clio, attendue en 2019, sera au coeur de l'offre.

C'est également la Clio qui inaugurera chez Renault un premier stade d'automatisation de la conduite. Dans les 5 ans à venir, ce sont en tout 15 véhicules qui seront en partie automatisés, et bien entendu connectés.

Le constructeur français souhaite également se positionner à terme sur le marché des taxis autonomes. Un premier projet doit démarrer au printemps prochain près de Rouen, avec une flotte de ZOE.

 
0 commentaire - La voiture connectée : un domaine stratégique pour Renault
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]