La Chine accélère sur la voiture connectée

La Chine accélère sur la voiture connectée

La Chine accélère sur la voiture connectée

publié le 27 décembre

Grâce à un accord entre Gemalto, le leader mondial de la sécurité numérique, et China Mobile, le plus grand opérateur de télécommunications du monde, l'Empire du Milieu va pouvoir déployer une solution sécurisée de connectivité à bord des véhicules.

Pour peu que la voiture en question soit équipée d'une carte SIM intégrée, les utilisateurs pourront bénéficier pendant toute sa durée de vie de services connectés. La solution de Gemalto permet de mettre à jour les abonnements à distance.

Revendiquant 845 millions d'abonnés, China Mobile entend se spécialiser dans l'Internet des objets. L'automobile entre justement dans ce schéma. Selon une étude réalisée par le cabinet McKinsey, 60 % des propriétaires d'une voiture en Chine seraient prêts à changer de marque s'ils estimaient qu'un concurrent serait en mesure de leur proposer une meilleure connectivité.

Une tendance qui devrait s'amplifier dans les années à venir.

 
0 commentaire - La Chine accélère sur la voiture connectée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]