L'heure de vérité pour le réseau GALILEO

L'heure de vérité pour le réseau GALILEO

L'heure de vérité pour le réseau GALILEO

A lire aussi

publié le 1 décembre

Si tout va bien, le service de géolocalisation européen devrait entrer en service ce mois-ci. Grâce au lancement de quatre nouveaux satellites, qui ont eu lieu dans une fusée Ariane, mi-novembre, le réseau GALILEO a en effet atteint la taille critique pour commencer à fonctionner.

Il comporte 15 satellites, sur les 30 prévus d'ici 2020.

Désormais, les fabricants de puces GPS (comme Qualcomm ou Texas Instruments) peuvent fabriquer des puces compatibles avec GALILEO. Il sera dès lors possible de renforcer la couverture des satellites pour le guidage à bord des voitures et d'améliorer ainsi la précision. Un argument qui sera un atout pour les futurs véhicules autonomes.

Le système GALILEO est annoncé comme le plus précis, le plus résistant aux perturbations et le mieux conçu pour les lieux encaissés comme les canyons urbains. Il va devoir en apporter la preuve.

On se dirige vers des systèmes de navigation multi-réseaux, car outre le GPS et GALILEO, les appareils pourront aussi utiliser d'autres signaux, comme ceux envoyés par les russes avec le système GLONASS (les chinois ont BEIDOU).

 
0 commentaire - L'heure de vérité pour le réseau GALILEO
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]