L'assurance connectée progresse en Europe

L'assurance connectée progresse en Europe

L'assurance connectée progresse en Europe

A lire aussi

publié le 21 novembre

Selon la firme de consulting Deloitte, le potentiel du marché de l'assurance connectée en Europe est estimé à 15 milliards d'euros en Europe. Ce potentiel est le reflet à la fois de la volonté exprimée de partager des données et du taux de rotation des polices d'assurance projeté dans chacun des pays.

Par assurance connectée, on entend un système du type "Pay as you drive", ou "how do you drive", qui repose sur un boîtier connecté et qui évalue la qualité de la conduite, de façon à proposer une tarification adaptée.

Sur une échelle de 0 à 10, qui qualifie la volonté de changer d'assureur, la moyenne des assurés européens est passée de 3,7 en 2015 à 4,5 en 2016. En France également, la volonté de changer d'assureur a également, même si l'effet de la loi Hamon ne s'est pas encore fait complètement ressentir.

En Europe, l'Italie, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne et l'Espagne présentent les potentiels de développement de l'assurance connectée les plus forts.

Avec 27% de part de marché en 2020, l'Italie est de loin le marché ayant le plus de potentiel pour l'assurance automobile connectée. Les polices d'assurance télématiques y occupent déjà 15% du marché et les consommateurs italiens sont les moins réticents des Européens à l'idée de partager leurs données.

La France va-t-elle suivre à terme le même chemin ?

 
0 commentaire - L'assurance connectée progresse en Europe
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]