Nouveautés 2017 - Yamaha YZF-R6 : déclinaison R1 !

Chargement en cours
 Yamaha YZF-R6 2017

Yamaha YZF-R6 2017

1/19
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 27 octobre

Yamaha, avec la nouvelle R6, sera bien le seul constructeur japonais à sortir une sportive 600 cm3 Euro 4 pour 2017, Honda, Suzuki et Kawasaki ayant laissé tomber cette catégorie faute de ventes conséquentes, du moins en Europe. En plus, Yamaha retourne en Championnat du Monde 600 SuperSport avec cette R6.

Certes, Yamaha a vendu plus de 160 000 exemplaires de R6 depuis sa sortie en 2010 dans le monde et gagné à trois reprises le Championnat du monde 600, mais c'est tout de même surprenant.

Eric de Seynes nous précise les raisons de poursuivre dans la catégorie : "Le marché est mondial et la catégorie se vend encore très bien aux USA et en Australie, par exemple. La R6 est la 600 qui s'est le plus vendu et donc nous avons un potentiel de renouvellement important, même en France. Cela valait donc le coup de la passer en Euro4. Ce n'est pas une nouvelle machine à 100 % car elle était déjà très en avance pour son époque et on la retrouve dans tous les championnats en nombre. C'est une évolution esthétique et électronique avant tout. Et puis nous avons totalement renouvelé notre gamme hypersport et cela aurait laissé un trou entre la 300 et la 1000. Nous attachons, chez Yamaha, une grande valeur à la compétition et la 600 a sa place dans la hiérarchie. Pour un jeune, il a ainsi une filière complète chez nous. C'est un choix et nous allons d'ailleurs participer à la nouvelle catégorie 300 avec la R3. Côté 600, la conséquence, comme avec la R1 est un retour dans le championnat du Monde 600 Supersport" conclut le numéro 2 de Yamaha Motor monde. 

Détaillons maintenant la bête !

Une petite YZF-R1 Logiquement, la R6 reprend l'héritage technique et esthétique de la R1 sortie en 2015. Le regard adopte l'admission d'air centrale, les feux lenticulaires et la ligne de leds, le dosseret arrière est ajouré de la même manière pour transformer la vitesse d'écoulement de l'air en appuis aérodynamiques. De loin, difficile de la distinguer de la 1000, sauf par l'échappement et des flancs de carénage cachant un peu plus les carters moteur. Elle se montre bien plus racée que l'ancien modèle.

L'électronique était déjà présente sur le modèle actuel avec la commande des gaz (YCC-T) et l'admission variable (YCC-I). Elle reçoit désormais le traction control (TCS) géré au guidon sur 6 niveaux et également déconnectable. La R6 reçoit aussi un shifter, système de montée rapide des rapports (QSS), sans débrayer ni couper les gaz, similaire à celui de la R1. On ajoute l'ABS, désormais obligatoire.

Taille de guêpe Le train avant est repris de la R1 avec fourche inversée KYB, entièrement réglable, de 43 mm (contre 41 sur l'ancien modèle), un double disque de 320 mm (contre 310 mm) avec étrier monobloc 4 pistons à montage radial. A l'arrière, un amortisseur à bonbonne séparée KYB de nouvelle conception assure le passage de la puissance au sol. Ces éléments offrent un débattement de 120 mm à l'avant comme à l'arrière.

La partie arrière du cadre est en magnésium coulé sous pression, pour associer au mieux poids léger et résistance élevée, avec un encombrement réduit. Cela se remarque par la taille affinée de 20 mm au niveau du cadre Deltabox en aluminium. A l'avant, le réservoir en aluminum de 17 litres est recentré vers l'arrière et offre une meilleure ergonomie pour le pilote. Il pèse aussi 1,2 kg de moins.

Puissance en hausse ? Côté moteur, Yamaha ne donne pas d'informations. Le 4-cylindres en ligne ne devrait pas beaucoup évoluer, mais rien sur la puissance, le couple ou la consommation. Il ne devrait donc pas chjanger. L'ancien moteur développait 90,5 kW (123 ch) à 14 500 tr/min. On note des soupapes en titane, des pistons forgés en aluminium avec un taux de compression de 13,1 :1. La boîte 6 rapports dispose d'un embrayage anti-dribble.

L'échappement, en titane comme sur la R1 et intégre une valve Exup. Mais l'instrumentation n'est pas celle de la R1. Sur la 600, on conserve un compte-tours à aiguille, un gros shift light central et une fenêtre numérique complète. 

L'YZF-R6 arrivera pour le mois d'avril 2017 en bleu racing ou noir mat, le tarif n'est pas encore annoncé. En tout, la gamme YZF-R de Yamaha comprend 4 modèles de la 125 à la 1000 : R125, R3, R6, R1... Soit la plus large gamme de motos sportives en termes de cylindrées !

 
0 commentaire - Nouveautés 2017 - Yamaha YZF-R6 : déclinaison R1 !
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]