Norton Motorcycles s'attaque aux sportives

Norton Motorcycles s'attaque aux sportives

Norton Superbike 2017

A lire aussi

publié le 8 septembre

Le constructeur britannique Norton a officiellement confirmé l'arrivée d'une nouvelle venue dans l'éventail de la marque avec cette sportive de 1200 cm3 propulsée par un moteur V4.

Cela faisait plus d'un an qu'ils l'attendaient au sein même du groupe. Enfin, Norton a confirmé l'arrivée d'une sportive. La firme d'outre-Manche semble enfin prête à passer le cap de la production en série d'une Superbike et de faire son retour sur le marché de la moto sportive avec ce modèle développé et fabriqué dans la nouvelle usine de Donington Hall. Une sportive dérivée de leur moto de compétition, la SG5 Racer.

Moteur V4 de 200 ch

On ne sait que peu de choses sur cette machine pour l'instant à part la configuration de son moteur V4 et sa cylindrée de 1200 cm3. Stuart Garner, l'homme qui a réssucité Norton en 2008, a révelé l'année dernière ses plans et ambitions pour une Superbike au moteur V4 et un twin 650. Depuis, la plupart des informations sont basés sur les médias anglais qui sous-entendent que le V4 serait calé à 72° et développerait 200 ch (149.1 kW) - désormais la norme pour les Superbikes et sportives modernes. Le moteur est donc fait maison et on espère qu'il embarque pas mal d'électronique, comme c'est dddevenu la regle; à moins qu'il ne joue l'effet rétro ?

Cadre alu

Le cadre de la moto est en aluminium, basé sur deux tubes parallèles de chaque côté. Ce dernier est également produit dans les usines de Donington Hall. Grâce à l'acquisition de Spondon par Norton, la firme anglaise a nettement progressé en ce qui concerne l'étude et la production des cadres pour leurs motos. Il n'y a qu'à voir le travail accompli sur le chassis du prototype SG racer que Norton a fait courrir au cours des cinq dernières années sur l'Ile de Man, antre du Tourist Trophy.

50 000 £ minimum...

Le prix de cette sportive signée Norton reste encore un mystèrieux. Néanmoins, quelques spéculations ont eu lieu quand Norton a répondu à un commentaire sur sa page Facebook. La question était de savoir s'il fallait compter quelques 50 000£ (59 000€) pour l'acquérir. Ce à quoi Norton a répondu par un simple "Plenty" soit "beaucoup" mais comprenez plutôt "au minimum".

Cette sportive dont le nom de code est P94 - un chiffre en rapport avec le nombre de victoires de Norton au TT sur l'Ile de Man - sera une moto d'excepetion rare, une exclusivité que seuls les priviligiés pourront s'offrir. Mais cette sportve traduit également la possiblité de retoruver Norton dans la production de motos plus abordables et donc, dans la production de masse.

Une 650 V2 également dans les tuyaux

En effet, Norton a reçu l'année dernière des fonds du gouvernement destinés à aider la compagnie à débloquer son expansion et assister le développement de la Last British Motorcycle Manufacturing Academy. Ces plans incluent le développement d'un Twin de 650 cm3 à refroidissement liquide qui sera probablement derivé des deux cylindres du nouveau moteur V4 de la sportive.

 
0 commentaire - Norton Motorcycles s'attaque aux sportives
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]