MotoGP 2017 : Barcelone, freinage « muy difficil »...

Chargement en cours
 Barcelone en vrai

Barcelone en vrai

1/2
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 22 juin

Le circuit de toutes les peurs Barcelone sera une étape difficile pour Valentino Rossi, toujours en récupération de blessure, qui aurait  souhaité huit jours de cicatrisation supplémentaire mais voilà, le calendrier du MotoGP fait arriver la capitale de Catalogne huit jours après le temple du Mugelllo...

En plus le circuit qui attend Rossi n'est pas de tout repos !

Une sorte de crabe avec les pinces qui est piégeux partout.

Brembo nous a fait parvenir trois tableaux de classement où les circuits sont triés par difficulté en fonction de plusieurs critères, dont un regroupant tous les autres, les voici.  

Plus la présentation générale du circuit qui est ci-dessous 

TIME SPENT BREAKING C'est pour faire vite le circuit où l'on freine le plus souvent, le plus longtemps par rapporta à la totalité du tracé.

Les classements vont de 31% (Argentine, Jerez, Assen, Valence, France) à 18% pour le Qatar.

Barcelone est le second de ces circuits, de très peu, avec 30% du temps total passé sur les freins.

Voici le temps passé sur les freins des 18 circuits du mondial. 

AVERAGE DECELERATION La traduction serait « décélération moyenne ». C'est plus joli en VO... C'est ici la violence des freinages qui est classée, d'autres circuits demandant des freinages plus classiques, plus « ralentisseurs » que freinages.

C'est exprimé en « G », comme les accélérations en fait, phénomène plus connu car on en enrend parler ou on le subit  tous les jours, un ascenseur, un démarrage à moto, pour les alpinistes chevronnés une descente en rappel, pour les astronautes l'accélération terrifiante d'une fusée quelques dixièmes de seconde après le décollage, le contraire existe puisque tout objet en déplacement doit s'arrêter. (A part la terre ou les planètes mais elle ont l'univers comme théâtre d'opération, c'est plus grand que nos circuits...).

Les circuits sont classés de 1,3 « G » à 1 « G », ce qui paraît peu, mais ce qui est énorme dans un freinage.

Voici le tableau de la violence...

Le plus violent est l'Autriche (1,3 « G »), le moins violent est l'Allemagne (un « G ».)

Barcelone est en milieu de tableau, comme Assen, avec 1,14 « G ».

 

BRAKE CATEGORIZATION C'est le grand tableau final, qui reprend tous les éléments de freinage d'un circuit, y compris, c'est important, le grip, qui n'est pas très important en Catalogne.  Et c'est Barcelone qui est en tête de classement ! Les notes vont de 5 pour les plus difficiles (Barcelone, le Japon, la Malaisie), à 1 pour les moins difficiles, ce qui est le cas de l'Australie.

 Le tableau récapitulatif est ci-dessous

 
0 commentaire - MotoGP 2017 : Barcelone, freinage « muy difficil »...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]