Le feuilleton Ducati : Forza Italia ! Offres de Benetton et Bonomi...

Le feuilleton Ducati : Forza Italia ! Offres de Benetton et Bonomi...

L'Italie ne veut pas abandonner son armée rouge

A lire aussi

publié le 8 août

Italia fara da se, "L'italie se fera seule", c'était le slogan des républicains en 1848, le nord du pays est alors occupé par l'Autriche et l'unité italienne commence à s'installer dans les consciences des élites. La vente de Ducati me fait penser à ce sentiment très fort chez les Italiens, il est vrai aussi que l'unité du pays est toute récente, elle est proclamée en 1861, et à l'époque c'est une monarchie, qui sera renversée en même temps que Mussolini. La République italienne est née en 1948 !

C'est vraiment du tout frais, on y tient... Et on en a les moyens... La preuve avec cette nouvelle annonce concernant le rachat de Ducati.  

Convoité par des groupes indiens, des financiers chinois, des constructeurs autrichiens, américains et indiens, le groupe Ducati vient, selon de nombreux confrères italiens, d'enregistrer l'offre de rachat de deux boîtes italiennes très connues.

En fait, je vous avais déjà donné l'info, divulguée par le très sérieux Milano Finanza, qu'outre trois constructeurs, six groupes financiers avaient fait des offres.

Je n'avais pas le détail et c'est là que l'histoire est croustillante...

C'est sûr, la maison rouge est une fierté « nazionale », alors la voir dirigée par des Allemands était acceptable parce qu' Audi est une maison à l'ADN très sportif et très haut de gamme, mais des Indiens et des Chinois, c'est une vraie perte d'identité... 

Forza Italia ! Benetton, maison célèbre il fut un temps pour ses pulls, qui se vendaient tellement bien qu'il y eut une écurie Benetton en F1, championne du monde qui plus est. Benetton est aujourd'hui une institution financière colossale.

Son offre se monte à un milliard deux cent millions, soit trois cent millions de moins que ce que veut le groupe VW.

Ce qui est encore plus drôle, c'est que la financière Bonomi, qui avait racheté Ducati aux américains avant de revendre à Audi, se remet dans le coup, c'est que la marque doit vraiment promettre de très juteux bénéfices, pour que l'on rachète un milliard deux une société vendue 750 millions quelques années auparavant...

On imagine que l'image de marque est importante aussi, même si le capitalisme et la finance en général ont peu la fibre patriotique...

Mais en Italie, ledit capitalisme est assez puissant pour se permettre de faire en même temps du business et du rêve.

On rappelle que l'Italie est la nation la plus titrée, et de loin, en GP de vitesse et aussi en WSBK, un financier qui a tout un pays derrière lui, il faut aller en Italie (ou en Angleterre avant Thatcher) pour voir ça...

Et tant mieux.

Certaines sources disent que Harley a retiré son offre, c'est sûr que face à Benetton, ils ne font pas le poids...

Bref, comme à chaque fois, je conclue de la même façon...

La suite au prochain numéro !

J'ajoute (merci Star Wars) "Que la force soit avec toi"...  Ce qui sera la légende la photo ci-dessous.

    

 
0 commentaire - Le feuilleton Ducati : Forza Italia ! Offres de Benetton et Bonomi...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]