Kawasaki ZX-10R 2016 : la star du Superbike évolue en profondeur

Chargement en cours
 Kawasaki ZX-10R 2016

Kawasaki ZX-10R 2016

1/15
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 30 octobre

Ce jeudi 8 octobre 2015, Kawasaki vient de dévoiler la nouvelle Ninja ZX-10R à Barcelone, sur les terres du KRT, son team de Superbike sacré champion du monde cette année. Développée en étroite collaboration entre le Team KRT et l'usine Kawasaki au Japon, la nouvelle ZX-10R a pu bénéficier de l'apport de ses deux pilotes Jonathan Rea et Tom Sykes. Moteur, assistances, suspensions, cadre, géométrie, freinage : tout change ! Objectif : amélioration des performances bien sûr sur piste, mais aussi plus de facilité sur route.

Voici quelques infos communiquées par notre envoyée spéciale sur place, Maya.

Déjà dominatrice du Championnat du Monde Superbike avec l'ancien modèle, la concurrece peut bien se tenir car la nouvelle mouture de la Ninja s'annonce féroce. L'apport d'une multitude de nouvelles innovations en termes de châssis, de moteur et d'électronique accroît considérablement le potentiel de la machine.

Dossier technique Kawasaki ZX-10R 2016

La nouvelle Ninja est en effet la première moto chez Kawasaki à recevoir une Unité de Mesure Inertielle au sein du programme d'aide électronique au pilotage. Cette IMU, signée Bosch, comprend cinq axes de mesure lui permettant d'analyser précisément le comportement de la moto. Une sixième mesure est calculée par un programme unique Kawasaki stocké dans le boîtier ECU. En plus de ces éléments, la machine est équipée d'un contrôle de traction avancé, d'un système d'aide au départ (launch control), de plusieurs cartographies moteur et d'un freinage ABS de haute précision, permettant au pilote de maintenir sa trajectoire, tout en conservant les freins. On retrouve là les innovations qui ont donné une longueur d'avance à la Yamaha R1.

En bénéficiant de 20% d'inertie en moins sur son vilebrequin, ainsi que de nombreuses autres améliorations notamment en termes de poids, la Superbike 2016 délivre une puissance de 200 chevaux, tout en étant compatible aux normes Euro4. Elle sera donc vendue dans cette configuration en France dès le début de l'année 2016.

Plus de détails à suivre...

Mise à jour 9 octobre

La star du WSBK évolue donc en profondeur plus qu'esthétiquement pour 2016, et surtout bénéficie de tous les développements du Kawasaki Racing Team, avec le concours des pilotes Tom Sykes et Jonathan Rea. Elle reçoit donc une IMU (unité de mesure inertielle) Bosch placée dans la boucle arrière, à 5 axes (donc 6 axes de mesure en tout avec celui du boîtier ECU de Kawasaki déjà présent) afin d'analyser en permanence le comportement de la moto et d'adapter les réactions de l'antipatinage, de l'ABS aussi fourni par Bosch (avec fonction intelligente en courbe désormais, comme la KTM Super Adventure), du launch control. Apparaissent un contrôle du frein moteur et un quick shifter.

Suspensions

La fourche est directement issue du Superbike, avec un élément Showa 43 mm à chambres de compression séparées permettant des réglages en tous sens. Le mono-amortisseur lui aussi à chambre séparée est une version allégée et plus compacte du précédent. Le freinage oublie Nissin pour du Brembo, comme sur la H2R, avec les tout derniers étriers M50, et les durits aviation sont de série.

Géométrie

Côté géométrie, le bras oscillant a été rigidifié et allongé de 15,8 mm, tandis que la colonne de direction a été rapprochée du pilote de 7,5 mm, augmentant le poids sur l'avant : un gain en stabilité et davantage de précision en entrée de courbe. La hauteur de selle augmente à 835 mm au lieu de 813 sur la version précédente.

Moteur

Le 4-cylindres fait toujours 200 ch (210 avec le Ram Air) mais est désormais homologué Euro4, tandis que le poids augmente de 5 kg TPF (à cause du catalyseur, de la fourche et des disques plus gros, du canister pour la récupération des vapeurs d'essence). Il a été revu pour diminuer l'inertie du vilebrequin, offrir plus de couple à bas et mi-régime tandis que le couple maxi est atteint à un régime supérieur, le tout pour une meilleure montée en régime et davantage de d'efficacité en sortie de courbe. Il est maintenant commandé par un accélérateur électronique, et la boîte à air a vu son volume augmenté, tandis que la ligne d'échappement est désormais en titane.

Race kit, dispo, tarif

Un Race Kit en option permet différents réglages géométriques (bras oscillant et colonne de direction) ainsi que la déconnection totale ou partielle de l'ABS. Son prix comme celui de la moto sera certainement dévoilé au salon de Milan. Mais la nouvelle Ninja ne devrait pas voir son tarif trop augmenter. Elle sera disponible vers la mi-janvier 2016 en concession.

 
0 commentaire - Kawasaki ZX-10R 2016 : la star du Superbike évolue en profondeur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]