Inter-files : 4 départements en expérimentation pour 4 ans !

Inter-files : 4 départements en expérimentation pour 4 ans !

Expérimentation et apprentissage circulation inter-files : le texte est prêt

A lire aussi

publié le 30 décembre

En plus du texte du projet de décret relatif à la mise en place du permis A2 pour tous quel que soit l'âge, Motoservices s'est procuré le projet d'arrêté relatif à l'apprentissage de la circulation inter-files dans le cadre de l'expérimentation dont cette pratique fait l'objet. Annoncée pour septembre 2015, cette expérimentation en est encore à sa phase « bêta », et devrait, selon nos informations, débuter au 1er janvier 2016 dans quatre départements seulement. L'apprentissage de la circulation inter-files sera mise en place en même temps dans le cadre des formations aux permis moto et de la formation de 7 h pour les permis B, dans ces seuls départements.

Oyez, oyez, citoyens motocyclistes et scootéristes des grandes agglomérations : la remontée de files que vous pratiquez tous les jours est en passe d'être réglementée dans le cadre de son expérimentation dans 4 départements. Sur la table des têtes pensantes du ministère de l'Intérieur et des délégués interministériels à la Sécurité routière successifs depuis M. Nevache qui en est à l'origine en 2012, le décret et l'arrêté son fin prêts.

Le texte de ce projet d'arrêté, daté du 7 décembre (comme le projet de décret pour le permis A2 pour tous), précise en notice :

"La circulation inter-file, couramment pratiquée par des conducteurs de motocyclettes, n'est pas autorisée par la réglementation.

Le décret cité en objet déroge, à titre expérimental, aux dispositions du code de la route en la matière, dans les départements de l'Île-de-France, des Bouches-du Rhône, de la Gironde et du Rhône, s'agissant de la conduite des véhicules à deux ou trois roues motorisés des catégories L3e et L5e d'une largeur d'un mètre maximum, dans le respect de règles de circulation spécifiques et sur des types de voies préalablement définies. Le décret prescrit également l'intégration de la connaissance de l'expérimentation et des règles régissant la circulation inter-files dans l'enseignement de la conduite de tout véhicule admis à circuler sur la voie publique."

A partir du 1er janvier 2016 ?

"Le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication en concomitance avec le décret."

D'après nos sources, l'entrée en vigueur de l'expérimentation et de l'apprentissage de cette pratique devrait être effective au 1er janvier 2016. Un peu de retard donc par rapport au calendrier prévu, puisque l'expérimentation était annoncée pour l'automne 2015. Mais il aura fallu passer par une phase de tests « bêta », afin de valider la méthode d'évaluation retenue. Nous savons que c'est une évaluation humaine qui a été choisie, plutôt qu'une évaluation mécanique, mais aucune modalité pratique n'est à ce jour déterminée.

Quel type de verbalisation ?

Ce sont donc les forces de l'ordre qui en auront la charge, avec l'arbitraire que cela comporte. Il faut, du coup, bien sûr s'attendre à des verbalisations. Qui devraient être nombreuses étant donné le cadre restrictif de cette expérimentation (2 x 2 voies avec séparation centrale et dont la vitesse maximale autorisée est égale ou supérieure à 70 km/h ; vitesse maximale autorisée entre les files de 50 km/h sans différentiel de vitesse). Quid des remontées de files sur les grandes avenues urbaines ? Et quelle(s) amende(s) à la clé ?

Exclusions...

Relevons aussi l'exclusion dont seront victimes les apprentis des autres départements, qui n'auront pas droit à l'apprentissage de la circulation inter-files... Le provincial qui "monte" à Paris a intérêt à bien se tenir...

Pour ce qui est de la largeur d'un mètre maxi, pas de souci pour la majorité des deux-ou trois-roues L3e et L5e. Sont seulement exclus les trois-roues de type Can-Am Spyder ou Harley Tri-gilde. Une Honda GoldWing passe aussi, avec 947 mm de large (millésime 2014), de même que les BMW R 1200 GS avec leurs valises (environ 850 mm).

Cette expérimentation est prévue pour durer 4 ans (rien que ça !). Et l'administration se réserve le droit d'y mettre fin si l'on constate une hausse de la mortalité. Mais enfin, cela reste bien flou, aucun protocole d'évaluation n'étant divulgué, si tant est qu'il y en ait un.

 
0 commentaire - Inter-files : 4 départements en expérimentation pour 4 ans !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]