Des scooters électriques Artelec 670 pour la Ville de Paris

Des scooters électriques Artelec 670 pour la Ville de Paris

Des scooters électriques Artelec 670 pour la Ville de Paris

A lire aussi

publié le 1 mars

Des scooters électriques Artelec 670 produits par la marque française Eccity Motocycles vont bientôt équiper différents services de la ville de Paris. Eccity vient en effet de remporter l'appel d'offres lancé par l'administration de la capitale. A terme, ce sont 400 Artelec qui devraient circuler dans les rues parisiennes.

Remplacer les véhicules thermiques par des modèles tout électriques pour équiper les différents services publics de Paris s'imposait en toute logique suite au plan antipollution adopté en février 2015 par le Conseil de la ville. Depuis, la COP21 est passée par là, qui visiblement accélère le processus, du moins pour ce qui est des deux-roues motorisés, et récemment, Paris a enfin lancé son réseau de bornes de recharges publiques Belib'. Et qui sait si nous n'aurons pas droit à Scootlib', un service privé via Cityscoot encore à ce jour, déjà en test et soutenu par la ville ? Il est aussi permis de rêver quant à une éventuelle aide municipale à l'achat d'un scooter électrique...

Un équivalent 125 performant

Toujours est-il que le parc de 400 scooters thermiques des fonctionnaires de la capitale va donc être progressivement remplacé par des modèles Artelec 670 de la marque Eccity Motocycles*. Nous avions d'ailleurs essayé ce scooter au look original en décembre 2013 au moment de sa commercialisation. Cet équivalent 125 revendique la promesse, selon son constructeur, des « 3 x 100 » : 100 % électrique, 100 km/h et 100 km d'autonomie. Deux dernières valeurs que nous avions alors pu constater en effet, à peu de choses près. Retrouvez tous les détails à son sujet dans notre essai et vidéo du Artelec 670.

Et "made in France" !

Bien moins onéreux qu'un BMW C Evo (dont nous avons tout juste réalisé un test au quotidien), à 7490 € au lieu de 15 400 €, l'Artelec met donc aussi en valeur des performances tout à fait honorables, et, ce qui n'est pas rien, une fabrication française. Du moins pour ce qui est de l'assemblage des différents éléments de diverses provenance. De plus, la ville d'Aix-en-Provence s'est déjà portée acquéreur de plusieurs exemplaires de ce modèle. Paris avait donc de bonnes raisons de le choisir, pour un budget d'1 million d'euros sur 2 ans, renouvelable une fois. Quels étaient les autres constructeurs ayant répondu à l'appel d'offres ? Une des questions que nous avons posées à la mairie de Paris et pour lesquelles nous attendons des réponses...

Les premiers exemplaires devraient être livrés à la fin du premier semestre 2016. Il s'agira de modèles standards, mais des versions cargo avec une caisse de 80 litres existent pour les professionnels (livreurs etc.). Ils peuvent se recharger sur une prise domestique, sur les bornes Autolib et les nouvelles Belib'.

* Eccity Motocycles est une entreprise française basée à Grasse (Alpes Maritimes), qui a lancé sa marque de scooters électriques en 2011 avec des partenaires européens. Soutenue par la région PACA, elle a par ailleurs lancé une campagne de financement participatif en 2015. Elle dispose de trois modèles : Ventys 340, Ventys 660 et l'Artelec 670, équivalent 125. Deux nouveaux modèles devraient faire leur apparition chez Eccity en 2016, les Artelec 470 et 870.

Site Eccity Motocycles

 
0 commentaire - Des scooters électriques Artelec 670 pour la Ville de Paris
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]