Bultaco n'a plus de distributeur en France

Bultaco n'a plus de distributeur en France

Bultaco n'a plus de distributeur en France

A lire aussi

publié le 19 décembre

Bultaco et ses "motobikes" électriques Brinco n'ont plus de distributeur en France depuis la fin du mois de novembre. B&F Mobility, basé à Ternay (69), a jeté l'éponge après un an et demi de distribution.

David Brecq, dont la société B&F Mobility avait pris la distribution de la marque espagnole en juillet 2015, a décidé de « revendre sa carte » Bultaco et l'affiche ainsi sur la première page du site www.bultaco-france.fr :

"La société B&F Mobility met en vente sa carte BULTACO (Véhicules et accessoires).

De ce fait, en attendant un nouveau Distributeur, la société B&F Mobility stop toute activité avec la marque BULTACO.

Si vous souhaitez devenir acquéreur de la carte BULTACO, veuillez nous contacter en utilisant le bouton contact du site.

En cas de problème de garantie sur un véhicule BULTACO ou de demande de SAV, merci de contacter directement:...."

Des ambitions, mais pas de moyens

L'histoire n'aura donc pas duré longtemps entre la société française et le constructeur barcelonais reconverti dans les motos-vélos électriques avec le Brinco. Pourtant, José Antonio Marvia, dg de Bulatco, nous expliquait en juin dernier lors du salon Like Bike de Monaco, avoir de grandes ambitions en France.

« La France est le premier marché européen et nous tablons sur plus de 2000 ventes annuelles dans ce pays, un fois installé un réseau d'une dizaine de points de vente Bultaco. Nous cherchons des revendeurs motivés par ce concept et qui ne cherche pas uniquement une rentabilité facile car cela reste un engin cher. Il faut pouvoir l'essayer et pas seulement 10 mn pour l'adopter. »

Les exigences de Bultaco étaient-elles trop importantes au point d'en dégoûter les entrepreneurs qui s'étaient lancés dans l'aventure ? C'est peu ou prou ce que nous a laissé entendre David Brecq, regrettant le soutien inexistant de la part de Bultaco en marketing ou sur le développement du réseau. Visiblement, la santé financière de la société espagnole semble montrer des faiblesses qui empêchent le bon développement de la marque et pénalise les distributeurs sur leur trésorerie.

Des Brinco au prix fort

A ce jour, Bultaco disposait de deux revendeurs officiels (en plus du distributeur via son site www.Electrik-Bike.com), à Saint-Tropez et à Marseille, pour les Brinco. En septembre 2015, il était question d'un réseau de 34 points de vente... Equivalents 50 cm3 thermiques, ces motos vélos électriques (comparables aux e-tricks) se payent au prix fort : à partir de 4 990 € pour le modèle R, jusqu'à 5 990 € pour les S...

Nous n'avons pas de réaction de la part de Bultaco à communiquer pour l'instant. En revanche, Electrik Bike® poursuit son développement avec la marque australienne Stealth Electric Bike, sa marque propre HEKO® de skate-boards électriques, et d'autres projets intéressants à venir.

 
0 commentaire - Bultaco n'a plus de distributeur en France
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]