BMW Vision Next 100 : la moto du futur vue de Bavière

Chargement en cours
 BMW Motorrad VISION NEXT 100.

BMW Motorrad VISION NEXT 100.

1/16
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 25 octobre

Pour ses 100 ans, BMW s'est lancé dans une interprétation de sa vision du futur de la mobilité. Des concepts automobiles ont été présentés à Los Angeles dans le cadre de  « The BMW Group Future Expérience » le 11 octobre 2016 lors de l'exposition « iconic Impulse » dans la cité californienne. Il y avait également un concept moto, la BMW Motorrad Vision Next 100, ou The Great Escape : le symbole de l'ultime liberté. Prévision ou vision ?

A poil ! L'originalité de taille est de ne plus être obligé de porter un casque sur cette moto BMW du futur : mais pas sûr que dans 30 ans, la législation ait évoluée aussi vite que nos ingénieurs le pensent. Certes, on table ici sur le fait qu'il n'y aura plus que des voitures connectées qui ne peuvent entrer en collision. On verra bien d'ici là !

Cette moto veut donc proposer une liberté totale : plus de casque, de gants, de vêtement de protection pour "sentir totalement le vent, les accélérations, la nature", nous explique Edgar Heinrich, le boss du design BMW Motorrad. Le pilote est intégré dans l'engin pour faire corps avec lui. La moto est épurée avec un cadre formant un triangle partant du train avant articulé jusqu'à la roue arrière, reprenant le dessin de la première moto BMW R32 sortie en 1923.

Boxer retractable Etonnamment, cette BMW conserve son moteur flat twin, emblème de la marque allemande, mais ce n'est qu'un artifice car dans 30 ans, on en sera certainement au tout électrique. Ses carters cachent la fée électricité ou du moins une propulsion zéro émission. Les cylindres sont rétractables. Rentrés à l'arrêt, ils se déploient en fonction de la vitesse pour protéger le pilote. 

On passera sur les éclairages à Leds, la carrosserie carbone et les pneus adaptables qui font office d'amortisseurs. L'affichage est bien sûr tête haute avec des lunettes spéciales, « le Visor », où le pilote choisit les informations qui doivent s'afficher. Elles peuvent lui donner les indications sur le prochain virage, la vitesse idéale, la météo. Elles intègrent aussi les rétroviseurs en analysant le regard du pilote, déclenchant alors l'affichage. Pas de compteur ni de câbles bien sûr et une unique commande au guidon genre coupe-contact rouge de l'origine, et des leviers articulés depuis l'extrémité des guidons.

Assistée, équilibrée Edgar Heinrich précise : « Grâce à l'association avec des systèmes d'assistance actifs, le pilote de la BMW Motorrad VISION NEXT 100 gardera à tout instant le contrôle de ce qui se passe. Les systèmes sont non seulement capables de prévoir et d'indiquer au pilote les actions requises, ils peuvent aussi intervenir pendant le trajet pour le protéger. Les équipements de protection habituels, tels que le casque ou les renforts, ne sont donc plus nécessaires. »

Il y a bien sûr toutes les assistances possibles mais aussi la moto ne pourra plus tomber, ni à l'arrêt ni en roulant. L'équilibre sera géré automatiquement et en permanence. On n'arrête pas le progrès... Il faudra cependant que les mentalités évoluent pour que la moto devienne uniquement un objet de communion avec la nature et de plaisir des sens, plus qu'un moyen d'assouvir des pulsions et de prouver ses talents de pilote...

 
23 commentaires - BMW Vision Next 100 : la moto du futur vue de Bavière
  • avatar
    bostonpie -

    C'est la moto à James bond...

  • avatar
    rEGEO -

    Pas du tout envie de piloter ce genre d'engin!Cela ressemble a une moto comme moi a une bonne sœur!

  • avatar
    AlbanP -

    Ca ne fais pas envie.

    avatar
    ClarenceBodyker -

    avec 1 vieux 750 gt suzuk t'a pas les memes sensations , la tu pilotes lol!!!!!

  • avatar
    anatole56 -

    MOTO ELECTRIQUE ???
    Le délire électrique frappe tout le monde . Or à ce jour ON NE SAIT PAS STOCKER l'électricité ou en très petite quantité.... L'électricité Doit être produite et consommée de suite. Pour faire circuler des millions de voiture électrique il faudra produire des millions de KW , charger des millions de batteries. Or comme tout le monde n'a pas une éolienne dans son jardin et qu'on ne sait pas stocker l'électricité produite par celles-ci , on chargera les batteries avec la prise de courant de la maison qui recevra le courant produit par le nucléaire ( les jours sans vent ). En Chine vous imaginez le DESASTRE: on brulera des millions de tonnes de charbon pour faire rouler des voitures électriques. Depuis l'extraction du charbon, son transport , la combustion, le rendement des chaudières, le rendement des alternateurs, les pertes de courant au transport , la charge des batteries , le rendement des batteries ... on arrivera à un rendement total NET absolument CATASTROPHIQUE avec une POLLUTION EPOUVANTABLE......
    Prenons le vélo ....

  • avatar
    ciamaro03 -

    Chez BMW on s' assoit sur la sécurité ! un engin puissant ,rapide , dangereux ,la pilote n' a ni casque ni gants ni aucune autre sécurité ! pas besoin chez BMW seules les motos ont une valeur pas les conducteurs .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]